Le renforcement de la coopération UE-OTAN est impératif pour la sécurité des citoyens européens

Blue background, EU stars and NATO logo

Dans le contexte de la détérioration de l’environnement sécuritaire européen, le renforcement de la coopération UE-OTAN est impératif pour la sécurité des citoyens européens. Car renforcer la sécurité et la défense de l’UE revient à renforcer l’OTAN. En effet, aucune des deux organisations ne dispose seule de la panoplie d’instruments complète pour faire face aux nouveaux défis sécuritaires, qui sont de plus en plus hybrides et de moins en moins conventionnels. Voilà en substance les conclusions d’un rapport sur les relations UE-OTAN, adopté ce 13 juin par la plénière du PE à Strasbourg.

 

Ioan Mircea Pașcu, eurodéputé et coordinateur S&D pour la sécurité et la défense et rapporteur du Parlement européen en la matière, a déclaré ceci :

« Ce n’est pas un secret que dans le contexte de la nette détérioration de l’environnement sécuritaire de l’Europe, la pertinence des relations entre l’UE et l’OTAN s'est accrue. Étant donné l’interconnexion inextricable de la sécurité intérieure et extérieure, il devient impératif de réunir les meilleures capacités des deux organisations responsables de la sécurité générale des citoyens européens. »

« En effet, l’UE et l’OTAN sont confrontées aux mêmes défis et menaces, partagent les mêmes valeurs qui président à leurs activités dévolues à la préservation de la paix et de la sécurité dans un système international fondé sur des règles, et ont des missions complémentaires. Cependant, les récents différends commerciaux entre les USA et leurs alliés ont tendu les relations transatlantiques. Dans ces circonstances, nous devons non seulement tenter de gérer au mieux ces différends, mais aussi préserver et accélérer la dynamique positive actuelle de la collaboration UE-OTAN. »

« Dans cette perspective, notre rapport souligne que la hausse des efforts investis par l’UE dans la défense et la sécurité ne répond pas seulement aux appels étatsuniens précédents, mais contribue concrètement au partage des charges. Cela renforce tant l’OTAN que le lien sécuritaire avec la Grande Bretagne après le Brexit. »

« Contrôler les menaces hybrides, contrer les cyberattaques, construire la résilience, partager la sensibilisation situationnelle, accroître le partage des informations, lutter contre le terrorisme, améliorer en permanence la coopération dans le cadre de missions et d’opérations tant tactiques que stratégiques, assurer la mobilité militaire : voilà les grands axes concrets du renforcement de la collaboration entre l’UE et l’OTAN. »