L’Europe commence enfin à prendre conscience des tragédies de la migration, déclare Pittella

measures taken today by the EU Commission on migration and the European Triton Operation

Après les mesures prises ce 19 février par la Commission européenne concernant la migration et l’opération Triton européenne, le président du Groupe S&D, Gianni Pittella, a déclaré ceci :
 
« L’Europe a fini par commencer à prendre conscience des tragédies vécues par les migrants en Méditerranée. Nous pouvons affirmer clairement que cette approche et les mesures exhaustives adoptées aujourd’hui par la Commission européenne constituent une première étape dans la bonne direction. L’Europe doit se montrer à la hauteur des espérances humanitaires qu’elle éveille. En effet, des images comme celles de la tragédie de Lampedusa sont une honte pour l’Europe toute entière. »

« Dans ces conditions, nous saluons la décision de prolonger jusqu’à la fin 2015 le mandat de l’opération Triton et le renforcement de son financement à hauteur de 13,7 millions d’euros. Toutefois, pour s’attaquer aux causes profondes des tragédies maritimes qui se répètent le long de nos côtes, l’UE doit assumer son rôle fondamental en matière de sécurité et de démocratie dans les régions en conflit comme la Syrie, la Libye et le Nigeria. »

« À cette fin, l’ensemble des acteurs du bassin méditerranéen, Turquie comprise, doit coopérer ouvertement et de manière constructive pour éviter de nouvelles tragédies. »

« Par ailleurs, comme l’a souligné la Haute Représentante de l’UE, Federica Mogherini, toute approche globale doit prévoir une série crédible de lieux de réinstallation et le renforcement de la coopération avec les pays tiers qui font partie des grandes routes migratoires. La lutte contre les réseaux criminels de trafiquants et de contrebandiers doit être au cœur de la solution et bénéficier aux personnes dans le besoin. »

« La migration ne doit plus être traitée comme un problème national mais comme une opportunité européenne. »