Le Groupe S&D condamne fermement le massacre des creuseurs artisanaux en Afrique

Le Groupe S&D condamne  fermement le massacre des creuseurs artisanaux en Afrique

Le groupe des Socialistes et des Démocrates au Parlement Européen considère inacceptable la vulnérabilité des creuseurs artisanaux en Afrique et particulièrement dans le secteur minier de la région du Kivu.

Suite aux massacres répétés de plusieurs creuseurs par des hommes armés non identifiés, et nommément celui des creuseurs artisanaux dans le cadre minier de Mukungwe les 7et 8 Mars 2015, le Président du Groupe des Socialistes et des Démocrates au Parlement Européen Gianni Pittella, a déclaré:
 
"Nous déplorons la mort de ces 10 personnes et nous appelons à la délimitation des concessions minières industrielles. Nous soutenons, de plus, la création de zones d’exploitation artisanale, qu'il faudrait protéger efficacement contre les raids armés. L'exploitation minière est une source de richesse, mais sans mesures de contrôle et de sécurité, elle devient malheureusement dangereuse et inhumaine.

"Le groupe S&D est particulièrement attentif à l'exploitation abusive des ressources minières et au travail des enfants dans ce type d'activités. Le Groupe se déclare fermement contre l'utilisation des ressources minières pour le financement de la lutte armée."
 
*Les Socialistes et Démocrates au Parlement Européen demandent une loi contraignante afin que quatre des "minerais de sang" - étain, tantale, tungstène et or - ne soient pas utilisés dans les produits vendus en Europe. Le Groupe a obtenu sa première victoire législative au sein de la Commission Développement ce lundi et défendra cette même proposition de loi contraignante lors du vote de la commission commerce au Parlement européen  mi-avril.

Voir ici