Le Groupe S&D demande de protéger d’urgence les réfugiés Rohingya

S&D Group calls for urgent action to protect Rohingya refugees, Southern Thailand, Southeast Asian countries, Marc Tarabella, government of Burma/Myanmar, humanitarian aid,

Le Groupe S&D a salué avec force la résolution adoptée ce 21 mai par le Parlement européen au sujet de la situation critique des réfugiés Rohingya. La résolution exprime l’inquiétude du PE au sujet de la situation critique de ces réfugiés, ainsi que le choc causé par l’exhumation de dizaines de cadavres ensevelis dans des fosses communes en Thaïlande du Sud.

Marc Tarabella, eurodéputé S&D et viceprésident de la délégation aux relations avec les pays de Asie du Sud-Est et l’Association des Nations d’Asie du Sud-Est (ANASE), s’est indigné au sujet de la situation des Rohingya :

« La récente découverte de fosses communes en Thaïlande témoigne du degré d’horreur auquel les réfugiés Rohingya sont confrontés. Les pays de la région doivent intervenir d’urgence pour alléger les souffrances de cette population persécutée. Or, seul un effort conjoint de l’ensemble des pays d’Asie du Sud-Est peut imposer une solution durable. Dans cet esprit, nous avons appelé aujourd’hui ces pays à offrir au moins une protection temporaire aux réfugiés, et à accroître les efforts pour éradiquer le fléau du trafic d’êtres humains. »

« Parallèlement, nous appelons le gouvernement de Birmanie/Myanmar à mettre fin immédiatement à toute forme de persécution, de harcèlement et d’intimidation envers les Rohingya de son pays. Le gouvernement doit résoudre la question de leur citoyenneté légale, par le dialogue et en accord avec eux. Dans ce contexte, l’Union européenne doit jouer un rôle d’avant-plan pour mettre fin à la souffrance de la population Rohingya, en offrant une aide humanitaire continue et en dialoguant avec toutes les nations concernées. Nous ne pouvons tout simplement pas permettre la poursuite de ces horreurs. Il est temps d’agir. »