Les S&D saluent l’adoption de la loi électorale en République démocratique du Congo

S&D MEPs welcome adoption of electoral law in the Democratic Republic of Congo

Le Groupe S&D salue l’approbation par le parlement de la République démocratique du Congo de la nouvelle loi électorale. Il appelle toutes les parties à éviter des violences additionnelles.
 
Gianni Pittella, président du Groupe S&D, a déclaré ce qui suit :
 
« Nous déplorons la violence et les pertes de vies survenues récemment en République démocratique du Congo, et nous appelons toutes les parties à éviter de nouvelles violences. »

« Nous saluons la décision importante du Sénat et de l’Assemblée nationale. À présent, nous attendons du président Kabila qu’il signe cette loi, et de la commission électorale nationale indépendante qu’elle propose sans délai un calendrier électoral complet et détaillé. »
 
Kashetu Kyenge, eurodéputé S&D et vice-président de l’Assemblée parlementaire conjointe UE-ACP (Afrique – Caraïbes – Pacifique), a indiqué ceci :
 
« Nous restons préoccupés par les tensions politiques, les arrestations et intimidations d’opposants politiques et de représentants de la société civile, ainsi que par les restrictions des libertés fondamentales en République démocratique du Congo. »

« Le pays ne peut retrouver sa stabilité qu’à travers un processus inclusif, transparent et non violent, adossé à des élections présidentielles libres et équitables conformes à la constitution, et moyennant la participation de l’ensemble des forces démocratiques. »
 
« Par ailleurs, nous continuons à encourager les autorités et forces de sécurité congolaises à collaborer pleinement avec la MONUC (mission de l'ONU pour la stabilisation en République démocratique du Congo) dans le combat contre tous les groupes armés. »

Le président du Groupe S&D Pittella a ajouté ceci :
 
« Au cours des prochains mois, je conduirai une délégation S&D en République démocratique du Congo. Nous visiterons les régions de l’exploitation minière et nous renouvellerons notre soutien au lauréat 2014 du prix Sakharov, le Dr Denis Mukwege. »