Les S&D obtiennent des objectifs énergétiques forts pour les États membres et l’inclusion de la précarité énergétique à la stratégie de l’UE

end energy poverty battery and electric wires

Les commissions parlementaires omnipartites Énergie et Environnement adoptaient, ce 7 décembre, un rapport important sur la gouvernance énergétique de l’UE. Ce texte vise à faire en sorte que les objectifs énergétiques de l’UE soient réalisés conformément à l’accord de Paris sur le changement climatique.

Partie intégrante d’un train de mesures concernant l’énergie propre, le rapport est essentiel parce qu’il assurera la réalisation des objectifs énergétiques et climatiques à l’horizon 2030, malgré l’absence d’objectifs nationaux contraignants.
 
Theresa Griffin, eurodéputée et porteparole S&D pour ce dossier en commission Industrie, recherche et énergie, a déclaré ceci :

« Après des victoires cruciales obtenues la semaine passée en matière d’efficacité énergétique et d’énergies renouvelables, nous avons mis en place aujourd’hui un cadre progressiste pour leur mise en œuvre. Il s’agit de réaliser les objectifs énergétiques et climatiques de l’Union de l’Énergie à l’horizon 2030, et de développer des plans énergétiques et climatiques nationaux et intégrés, qui couvrent les cinq dimensions de l’Union de l’Énergie. »

« Plus important encore, le PE a réaffirmé son engagement à s’attaquer à la précarité énergétique. En effet, ce texte comprend une définition précise de la précarité énergétique, ainsi que des lignes directrices pour les États membres concernant la comptabilisation des personnes qui en souffrent. Par ailleurs, le Groupe a obtenu des amendements concernant le fonds pour une transition juste. Celui-ci doit assurer aux travailleurs des industries à dégagement élevé de carbone les compétences et la formation requises pour accéder aux emplois de l’industrie à consommation d’énergie propre. »
 
Carlos Zorrinho, eurodéputé et porteparole S&D pour ce dossier en commission Environnement, a ajouté ceci :

« Le vote d’aujourd’hui constitue un progrès important dans la mise en œuvre d'une politique énergétique européenne de décarbonation, orientée vers les énergies propres et renouvelables, l’efficacité énergétique et les interconnexions. »

« Il renforce la lutte contre la précarité énergétique et pour un fonds pour une transition juste pour tous les citoyens. De plus, il crée les conditions de l’amélioration de la qualité de vie des citoyens européens. »

« Par ailleurs, les cibles et objectifs approuvés constituent un incitant fort à la modernisation de l’industrie et des services au sein de l’Union européenne, en exploitant au maximum la transition énergétique et la révolution numérique. »