Les S&D mettent en garde contre l’escalade entre l’UE et les USA – la guerre commerciale n’a pas de vainqueurs

TRADE TARRIFS - on blue background

Lors d'un débat en plénière du Parlement européen, ce 14 mars, les Socialistes & Démocrates ont vigoureusement condamné la décision du président US Donald Trump de taxer lourdement l’importation d’acier et d’aluminium. Ils ont exhorté la Commission et les États membres à rester fermes, sans tomber dans le piège de l’escalade du coup pour coup, voie royale vers la guerre commerciale.

 

Bernd Lange, eurodéputé et porteparole du Groupe S&D pour les relations commerciales UE-USA, président de la commission Commerce du PE, a déclaré ceci :

« Nous appelons la Commission et les États membres à rester unis et fermes dans les prochaines négociations avec les USA. Les éventuelles exemptions en faveur de l’UE ne doivent pas venir au prix de concessions excessives. En effet, si l’intimidation et les affaires constituent le quotidien du président Trump, en Europe nous avons remplacé la loi de la jungle par l’État de droit. Or, la décision de Trump de taxer lourdement les importations d’acier et d’aluminium constituent clairement des violations du droit international. En conséquence, nous demandons aux USA de respecter à nouveau les règles du jeu. »

« Dialoguer et conclure des alliances sont les forces de l’UE, et ce sont les armes que nous allons employer. Nous collaborerons avec des partenaires comme le Japon, le Mexique et le Brésil pour déposer ensemble une réclamation auprès de l’OMC. Et nous tenterons de convaincre des membres républicains du Congrès, dont Trump aura besoin de l’aval pour imposer lourdement l’importation de voitures. Cependant, nous exhortons toutes les parties de ne pas tomber dans le piège de l’escalade, car les guerres commerciales n’ont pas de vainqueur. »

 

Alessia Mosca, eurodéputée et porteparole du Groupe S&D pour le commerce, a ajouté ce qui suit :

« Contrairement à la croyance du président Trump, le commerce n’est pas un jeu à somme zéro. En effet, dans un système fondé sur des règles multilatérales, le commerce est un jeu à somme positive qui bénéficie à tout le monde. Or, les politiques protectionnistes du président Trump nuisent à la population américaine. Les travailleurs et les entreprises étatsuniens seront les premiers à souffrir des représailles commerciales. En effet, la hausse des tarifs douaniers pour l’acier et l’aluminium provoquera la perte de 140 000 emplois américains, et les consommateurs paieront plus cher leurs achats. »

« Avec cette décision d’imposer des droits à l'importation élevés, le président Trump menace les bases du système fondé sur des règles, qui offre la meilleure protection aux travailleurs et aux industries contre les produits objets de dumping et de subventions. Toutefois et conformément à notre programme pour un commerce progressiste, nous autres Socialistes & Démocrates continuerons à œuvrer en faveur du renforcement des règles internationales, ainsi que d’une réforme de l’OMC dans le sens de la protection de nos travailleurs et industries. »