Publié:
Partager:

Ce 19 octobre, des ténors du Groupe S&D saluaient la signature de l’accord de libre-échange et de protection des investissements entre l’UE et Singapour. À présent, ils étudieront le texte final en détail.

En effet, Singapour est de loin le principal partenaire de l’UE en Asie du Sud-est, avec un peu moins d’un tiers des échanges de biens et services et environ deux-tiers des investissements entre les deux régions. De même, les sièges régionaux de plus de 10 000 entreprises européennes se trouvent à Singapour.

L’accord de protection des investissements remplacera les traités bilatéraux en la matière entre 13 États membres de l’UE et Singapour. Ces traités s’appuyaient sur des dispositions dépassées, qui seront remplacées par la nouvelle approche de l'UE en matière de protection des investissements et de mécanismes contraignants – le système juridictionnel des investissements (ICS).

Dans ce contexte, le Groupe S&D se battra pour un accord commercial progressiste, fondé sur la croissance durable et des emplois bénéfiques aux citoyens et aux travailleurs.

 

Alessia Mosca, eurodéputée et porteparole du Groupe S&D pour le commerce, a déclaré ceci :

« La signature, aujourd’hui, de l’accord de libre-échange et de l’accord de protection des investissements entre l’UE et Singapour est une nouvelle réussite de l'approche européenne de la politique commerciale. Ces accords sont particulièrement significatifs en termes géopolitiques, et ils confirment la position de l'UE comme définisseur mondial de normes en matière de politique commerciale. À présent, le Parlement européen étudiera très soigneusement les deux accords afin d’évaluer leur compatibilité avec les intérêts des travailleurs, des consommateurs et des investisseurs européens. »

 

David Martin, eurodéputé S&D responsable de l’accord commercial UE – Singapour, a ajouté ce qui suit :

« Je salue la signature, aujourd’hui, de l’accord de libre-échange et de l’accord de protection des investissements entre l’UE et Singapour. Cependant, les négociations commerciales étaient finalisées dès 2012. En conséquence, je regrette le long délai pour aboutir à ce point. »

« Il s’agit du premier accord commercial et accord de protection des investissements signé par l’UE avec un pays de l’ANASE. Cette signature constitue une étape cruciale du renforcement des relations économiques et commerciales avec toute la région ANASE, et c'est d'autant plus important que nous ne pouvons plus compter sur les USA comme partenaire politique et commercial. »

« Entretemps, le PE a déjà commencé son examen des deux accords. Il s’agit d’évaluer dans quelle mesure il s’agit d’accords progressistes, qui assurent le développement durable, l’emploi et des avantages réels aux entreprises de l’UE. »

Contact presse S&D

ALLAN Tim
Press Officer
Royaume-Uni

Sur le même suje

Communiqué de presse

Les S&D saluent l’entente politique concernant l’accord UE-Mercosur, et insistent sur des garanties pour les droits fondamentaux au travail et les normes environnementales

Communiqué de presse

Le Parlement européen soutient les accords de libre-échange et de protection des investissements entre l’UE et Singapour

Communiqué de presse

Le Parlement européen soutient un accord commercial progressiste avec le Japon