Publié:
Partager:

Les Socialistes & Démocrates au Parlement européen débattront ce vendredi, en Hongrie, avec des politiciens, experts et représentants de la société civile. Le Groupe S&D a lancé un projet dans la durée pour une société plus équitable et plus durable. But : faire en sorte que l’Union européenne apporte des perspectives à tous et ne laisse personne sur la touche.

Udo Bullmann, eurodéputé et chef de file du Groupe S&D, participera à la conférence organisée dans le cadre #EuropeTogether, pour une Europe plus sociale. Parmi les autres intervenants figurent les eurodéputés S&D István Ujhelyi, Csaba Molnár et Tibor Szanyi (du MSzP et DK).

Le même jour, le Groupe S&D organise à Nyírbátor une discussion « Go Local » avec les autorités municipales et des représentants de la société civile. Ce dialogue se focalisera sur l’avenir de la politique régionale, et s’appuiera sur le Plan d’action de l’UE pour les Villages intelligents, lancé par la Commission.

Udo Bullmann, président du Groupe S&D, a déclaré ceci :

« Nous allons en Hongrie pour lancer hardiment un signal proeuropéen. Les politiques droitières et autoritaires, les attaques permanentes contre l’Union européenne du gouvernement actuel dirigé par Victor Orbán ont de plus en plus isolé le pays et privé la prochaine génération de la possibilité d’un avenir meilleur. Celui-ci n’est possible que dans le cadre d’une Europe forte et unie. Cependant, le pays compte aussi des voix proeuropéennes parmi les politiques et les représentants de la société civile, qui méritent notre plus grande attention. Nous vous écoutons, et nous sommes heureux de venir en Hongrie vous présenter notre programme pour une Europe socialement inclusive et durable. »

« Nous voulons assurer à tous les citoyens européens l’égalité des chances pour une bonne vie, indépendamment de l’endroit où ils vivent. Nous nous battons pour une nouvelle politique régionale et de cohésion, qui assure aux jeunes un emploi décent dans leur région d'origine et leur évite de devoir émigrer. L’UE doit combler la fracture numérique, apporter de nouvelles possibilités et de nouveaux investissements aux régions, afin de permettre à celles-ci de développer leur plein potentiel. Voilà pourquoi nous avons lancé un appel au renouveau des politiques régionale et de cohésion. »

« L’accès aux soins de santé et à une éducation de qualité est essentiel, et fait partie intégrante des Objectifs du développement durable de l’ONU. Nous autres progressistes européens demandons aussi l’instauration d’un salaire minimum et d’une pension minimum pour assurer à tous une vie décente. Il est inacceptable que des personnes qui ont travaillé toute leur vie soient réduites dans leurs vieux jours à se débattre pour survivre, tout comme est inacceptable l’existence de ces travailleurs pauvres qui travaillent à plein temps, cumulent parfois même deux emplois, sans réussir à joindre les deux bouts. L’Europe doit être plus sociale et mettre en œuvre la solidarité garantie par les traités. »

« Seule la participation de tous les États membres permet de réaliser ce but. Pays du centre de l’Europe qui a ouvert la voie à l’unification du continent, la Hongrie doit jouer un rôle clé dans notre entreprise. Dans cette optique, nous invitons la population hongroise à participer pleinement à cette nouvelle stratégie ! »

Le programme Go Local Nyírbátor se trouve ici

Le programme complet à Budapest se trouve ici

La conférence sera diffusée en direct sur https://www.socialistsanddemocrats.eu

Eurodéputés impliqués

BULLMANN Udo
Membre
Allemagne

Contact presse S&D

MARTIN DE LA TORRE Victoria
Press Officer
Espagne

Sur le même suje

Communiqué de presse

« A l’occasion de la Fête du Travail, nous réitérons notre appel en faveur d’une Europe équitable et progressiste pour tous », déclare le chef de file S&D Udo Bullmann

Communiqué de presse

Avancée pour la protection des travailleurs vulnérables : le PE entérine enfin l’appel S&D à réprimer les contrats précaires

Communiqué de presse

Le Parlement européen appuie enfin la demande des S&D d’instauration d’une Autorité européenne du travail !