Partager:

Les Socialistes & Démocrates au Parlement européen saluent l’ouverture de la consultation publique relative à la révision de la gouvernance économique de l’UE. À leurs yeux, il s’agit d’une occasion rêvée d’améliorer les règles budgétaires, par l’instauration d’une règle d’or concernant les investissements durables. Les Socialistes & Démocrates ont bataillé en faveur d’une transition juste vers une Europe sociale et durable. À présent, le Groupe S&D lutte pour assurer le financement du Green New Deal.

Biljana Borzan, viceprésidente S&D responsable d’une économie au service de tous, a déclaré ceci :

« Le Green Deal européen a le potentiel de faire advenir en Europe une société durable et inclusive. Pour réaliser nos ambitions en la matière, nous devons les adosser à des financements significatifs. Or, les estimations de la Commission indiquent que la réalisation des objectifs de l’UE dans le cadre de l’Accord climatique de Paris, nécessite 260 milliards d’euros annuels supplémentaires. Il est donc grand temps d’actualiser nos règles budgétaires, afin de permettre aux États membres d’investir dans un bon avenir pour tous. »

« La révision des règles budgétaires peut constituer une étape significative d'un changement de cap pour l'Europe, vers un avenir durable et social. Ne gâchons pas cette occasion en or. Dans cet esprit, nous appelons les conservateurs et les libéraux à montrer qu’ils souhaitent réellement réaliser le Green New Deal. »

Jonás Fernández, eurodéputé et porteparole S&D pour les affaires économiques, a ajouté ce qui suit :

« La consultation publique relative à la révision du Pacte de stabilité et de croissance est une première étape importante d’un processus de réforme indispensable. Les Socialistes & Démocrates y participeront pleinement. Nous contribuerons au débat prévu prochainement au Parlement européen avec nos idées et nos ambitions, et nous continuerons à faire pression pour l’instauration d’une règle d’or. »

« Nous attendons avec impatience la proposition de loi de la Commission. Plus vite le PE et les États membres trouveront un consensus, plus vite nous pourrons nous atteler au vrai travail. »

Note aux rédacteurs :

La communication de la Commission ouvre une période de six mois de discussion publique avec l’ensemble des parties prenantes, structurée autour de 9 questions. La Commission doit finaliser pour la fin de l’année sa position sur les prochaines étapes.

Eurodéputés impliqués

BORZAN Biljana

BORZAN Biljana

Head of delegation
Vice-président/e
Croatie
FERNÁNDEZ Jonás

FERNÁNDEZ Jonás

Coordinateur
Espagne

Contact presse S&D

Pelz Silvia

PELZ Silvia

Press Officer
Allemagne

Sur le même sujet

Communiqué de presse

« Nous sommes fiers d’avoir obtenu le soutien du Parlement européen à l’Union européenne de la Santé », déclarent les S&D

Communiqué de presse

Iratxe García qualifie de « décevante » la proposition de Charles Michel concernant le plan de relance et le CFP

Communiqué de presse

Les S&D demandent de meilleures solutions de stockage, ainsi que des lignes directrices strictes pour les projets énergétiques européens