Partager:

Ce 28 mai, la commission Environnement votait sur le rapport concernant la stratégie européenne pour la biodiversité à l’horizon 2030. Dans ce contexte, le Groupe des Socialistes & Démocrates au Parlement européen confirmait son opinion positive de la stratégie proposée par la Commission. Cependant, le Groupe souligne la nécessité d’actions concrètes et de propositions de loi ambitieuses. Celles-ci doivent concerner, entre autres, l’inscription d’un objectif de restauration contraignant de 30 % au futur plan d’action européen pour la restauration, ainsi que l’instauration d’une nouvelle loi européenne sur la biodiversité.

César Luena, eurodéputés et rapporteur S&D, a déclaré ceci :

« Nous sommes très satisfaits du résultat du vote d’aujourd’hui. Nous avons réussi à obtenir une majorité pour adopter les principaux objectifs de la stratégie de la Commission. De plus, nos propositions de loi ambitieuses ont été soutenues, en particulier notre appel en faveur d’une législation européenne en matière de biodiversité. »

« À l’instar de la législation sur le climat, celle concernant la biodiversité doit protéger celle-ci dans des régions protégées et au-delà. Elle doit aussi définir une série d’objectifs à l’horizon 2050, avec des objectifs intermédiaires pour 2030 et des engagements issus de la prochaine COP15 de la biodiversité. La commission a adopté la protection de 30 % des eaux et des terres de l’Union. De plus, elle a demandé l’adossement du futur plan d’action de l’UE relatif à la restauration à un objectif de 30 %. »

« Par ailleurs, la commission Environnement a soutenu notre idée initiale de demander une proposition de loi relative à la protection et l’usage durable des sols, ainsi qu’une proposition concernant un plan d'action commun, qui aborde le changement climatique et les crises de biodiversité comme étant deux faces d’une même pièce. »

« Concernant les forêts, nous avons investi un maximum d’efforts en faveur de la protection stricte des forêts primaires et anciennes, et en faveur de l’alignement de la nouvelle stratégie forestière de l’UE sur les exigences de la biodiversité et les engagements climatiques. Nous remercions la majorité de la commission Environnement d’avoir soutenu notre approche ambitieuse de la protection forestière. Nous ne pouvons pas accepter une stratégie européenne de la biodiversité qui ne protège pas résolument nos forêts, comme le souhaitaient les conservateurs. »

Note aux rédacteurs :

La stratégie de la biodiversité définit les mesures de protection et d’inversion à prendre par l’Union en la matière jusqu’en 2030. Ceci dans le contexte de la prochaine COP15 de la biodiversité, et des préparations d’un nouveau cadre mondial relatif à la biodiversité après 2020.

Eurodéputés impliqués

LUENA LÓPEZ César
LUENA LÓPEZ César
Membre
Espagne

Contact presse S&D

Bernas Jan
BERNAS Jan
Responsable de presse
Italie

Sur le même sujet

Communiqué de presse
Les S&D saluent le train de mesures climatique « Ajustement à l’objectif 55 » – nous allons travailler à rendre cette transition cruciale juste et socialement durable
Communiqué de presse
Le Groupe S&D présente son exposé de position sur la vaccination : il est crucial de préparer l’UE à une prochaine pandémie
Communiqué de presse
« Le 8e programme d'action en matière d'environnement doit diriger l’UE vers une économie du bien-être durable et vers la défense de la biodiversité », déclarent les S&D