Partager:

Dans une question écrite adressée au Conseil européen, le candidat du PPE à la présidence du Parlement européen, Antonio Tajani, déclarait que les enfants de couples du même sexe « souffriront sûrement de graves problèmes psychologiques et éprouveront des difficultés majeures à se faire accepter comme partie intégrante de la société. » Le Groupe S&D souhaite savoir si cela représente toujours l’opinion de M. Tajani.

Jeppe Kofod, eurodéputé et viceprésident du Groupe S&D, a déclaré ceci :

« Il y a en Europe actuellement des milliers de familles homoparentales. Or, l’affirmation que les enfants nés dans ces familles souffriraient inévitablement de ‘graves problèmes psychologiques’ et éprouveraient des ‘difficultés majeures à se faire accepter comme partie intégrante de la société’, est profondément offensante. M. Tajani doit indiquer d’urgence s’il continue à professer cette opinion. »

Note aux rédacteurs
La question écrite complète se trouve ici

Sur le même sujet

Communiqué de presse

Les femmes sont aux avant-postes de la lutte contre la pandémie de COVID-19, et les sociaux-démocrates appellent l’UE à les soutenir concrètement !

Communiqué de presse

L’Europe s’est enfin dotée d’une stratégie pour réaliser l’égalité femmes-hommes – à présent, il s’agit de la mettre en œuvre !

Communiqué de presse

Iratxe García signe un protocole d'accord avec le groupe parlementaire du parti Morena au Sénat mexicain