Partager:

Le Groupe S&D condamne fermement les dernières déclarations du président étatsunien Donald Trump, qui qualifiait les pays africains, le Salvador et Haïti de « pays de merde ». En insultant d’autres nations, le président des États-Unis montre une fois de plus sa totale incapacité à protéger et préserver une atmosphère pacifique et respectueuse au sein de la communauté internationale.

 

Gianni Pittella, eurodéputé et président du Groupe S&D, a déclaré ce qui suit :

« Malheureusement, le président Trump a oublié d’activer son cerveau avant de s’exprimer. Il ne lui suffisait pas de qualifier les Mexicains de criminels, ou de se référer aux musulmans comme à des terroristes ; à présent ses paroles délirantes et racistes s’en prennent à Haïti, au Salvador et aux pays africains. »

« Chaque jour, Trump démontre à nouveau son incapacité à diriger les USA et la communauté internationale. Le seul langage qu’il connaisse est celui des insultes, de l’intimidation et de la menace. Ce n’est plus tolérable. » 

« Dans ces conditions, nous exprimons notre pleine solidarité avec les populations de Haïti, du Salvador et d’Afrique. Les migrants établis aux États-Unis de tous ces pays contribuent au développement d’une nation extraordinaire, qui ne mérite pas d’être représentée de cette manière. »

Contact presse S&D

 BERNAS, Jan

BERNAS, Jan

Political Advisor
Italie

Sur le même sujet

Communiqué de presse

L’arrêt de la CJE contre Volkswagen montre l’urgence de l’instauration des recours collectifs au niveau de l’UE

Communiqué de presse

En l’absence d’une règlementation antiblanchiment, européenne et efficace, les criminels se remplissent les poches

Communiqué de presse

Le Royaume-Uni choisit de jouer la montre, nous restons sur notre position