Publié:
Partager:

Une délégation de Socialistes & Démocrates se trouve au Mexique, sous la direction de la présidente du Groupe S&D au Parlement européen, Iratxe García. Dans ce contexte, celle-ci signait ce 26 février un protocole d’accord avec le groupe parlementaire du parti Morena au Sénat mexicain.

Iratxe García, présidente du Groupe S&D, a déclaré ceci :

« Le gouvernement de López Obrador a suscité des espoirs et des attentes que nous partageons. De même, nous partageons sa volonté de réduire les inégalités sociales et régionales, de promouvoir un modèle commercial fondé sur des normes et partie prenante au développement social, ainsi que de faire progresser l’égalité hommes-femmes. »

« Dans cette optique et dans le contexte des défis mondiaux communs et des menaces qui pèsent sur le multilatéralisme, il est plus important que jamais de renforcer la coopération entre forces progressistes. Ce but à l’esprit, nous avons signé aujourd’hui ce protocole d'accord. Il s’agit d’instaurer un cadre destiné à permettre aux deux groupes parlementaires de partager leurs préoccupations, d'échanger les bonnes pratiques et de collaborer à la réalisation d'un agenda progressiste mondial. »

La présidente S&D a fait cette déclaration à la suite de sa rencontre avec des sénateurs mexicains. Elle était accompagnée de deux autres eurodéputés S&D : Kati Piri, viceprésidente du Groupe S&D responsable des affaires étrangères, et Javi López, coprésident de la commission parlementaire mixte UE-Amérique latine (EUROLAT) et membre de la délégation du PE à la commission parlementaire mixte UE-Mexique.

La délégation S&D a eu plusieurs rencontres durant les trois jours de son séjour. Elle a entre autres rencontré la secrétaire à l’Économie, Olga Sánchez Cordero ; la secrétaire à l’Économie Graciela Márquez Colín ; la cheffe du gouvernement de Mexico City, Claudia Sheinbaum, ainsi que diverses organisations de la société civile.

L’égalité des sexes et la lutte contre la violence à l'égard des femmes figuraient parmi les principaux sujets abordés à l’occasion de ces rencontres. Par ailleurs, des groupes féministes appellent le Mexique à la grève générale, ce 9 mars. Ils sont soutenus par de nombreuses institutions, organisations et entreprises, mobilisées contre une vague de crimes contre les femmes, qui a choqué le pays.

Eurodéputés impliqués

GARCÍA PÉREZ Iratxe

President/e
Espagne

PIRI Kati

Vice-président/e
Pays-Bas

LÓPEZ Javi

Membre
Espagne

Contact presse S&D

Martin De La Torre Victoria
President's spokesperson

MARTIN DE LA TORRE Victoria

Espagne

Sur le même sujet

Communiqué de presse

A la veille de la conférence des donateurs, le Groupe S&D appelle à la solidarité avec les réfugiés vénézuéliens et à la fin des sanctions

Communiqué de presse

Le nouveau gouvernement Nétanyahou inquiète les S&D : « Nous n’accepterons jamais l’annexion illégale des territoires occupés »

Communiqué de presse

Les sociaux-démocrates premiers de cordée de l’engagement de l’UE envers les Balkans occidentaux