Publié:
Partager:

Les Socialistes & Démocrates au Parlement européen déplorent la situation des 42 migrants bloqués en Méditerranée dans le navire de l’ONG Sea-Watch. Le capitaine de ce navire avait décidé de s’engager dans les eaux territoriales italiennes en dépit de l’interdiction instaurée par le gouvernement italien. En conséquence, les réfugiés attendent au large de la côte de l’île sicilienne de Lampedusa.

L’absence d’initiative européenne en la matière alimente le discours populiste. La présidente du Groupe S&D fera pression pour la mise en place d’une politique migratoire européenne résolue, fondée sur les principes du respect de la dignité humaine et de la solidarité, affirmés par les traités.

Iratxe García, présidente du Groupe S&D, a déclaré ceci :

« Le devoir de sauvetage de personnes en détresse en mer n’est pas seulement une règle fondamentale du droit international, c’est un devoir moral. Nous louons les efforts des volontaires qui prennent des risques personnels en sauvant des personnes en mer. Cependant, il ne s’agit que d’une solution de fortune, totalement insuffisante pour répondre à l’immense crise humanitaire en Méditerranée. »

« Les populistes vont continuer à exploiter ce drame tant que l’Union européenne s’avère incapable d’instaurer une politique migratoire et d’asile digne de ce nom, dotée des moyens et mécanismes de solidarité appropriés. Notre groupe politique luttera pour que ceci soit une priorité inscrite au mandat de la prochaine Commission. »

David Sassoli, chef de la délégation italienne du Groupe S&D, a ajouté ce qui suit :

« Les êtres humains sont toujours prioritaires. En conséquence, nous exhortons les autorités italiennes à permettre aux 42 migrants de débarquer du navire de Sea Watch, et à leur assurer tous les soins médicaux nécessaires. Parallèlement et avec la même fermeté, nous déplorons le fait que le Conseil européen ne se soit pas encore accordé sur une solution européenne commune et coordonnée de la question migratoire. Au lieu de cela, il laisse les pays concernés seuls face à ce défi, et ne propose à chaque fois que des solutions de dernière minute et inappropriées. »

« C’est la seule manière d’avancer si nous voulons lutter efficacement contre la propagation du nationalisme et du populisme en Europe. Nous suggérons également et humblement au ministre italien de l’Intérieur, Matteo Salvini, de mieux régler son réveil pour les réunions des Conseils des ministres de la Justice et des Affaires intérieures, car il en a manqué six sur les sept dernières. Cela pourrait être plus utile d’être présent dans les forums appropriés pour achever la réforme du règlement de Dublin et du système de droit d’asile actuel, plutôt que de juste faire du show devant les caméras. »

Eurodéputés impliqués

GARCÍA PÉREZ Iratxe
President/e
Espagne
SASSOLI David-Maria
Membre
Italie

Contact presse S&D

President's spokesperson
MARTIN DE LA TORRE Victoria
Espagne
BERNAS Jan
Press Officer
Italie

Sur le même suje

Communiqué de presse

« Les autorités turques doivent annuler leur décision injustifiée et antidémocratique de destituer les maires de Diyarbakir, Mardin et Van » , déclarent les S&D

Communiqué de presse

Les États-Unis doivent cesser de séparer les familles d’immigrés et de traiter en criminels les demandeurs d'asile, enfants compris

Communiqué de presse

Les S&D demandent des élections libres et équitables pour mettre fin à l'impasse politique au Venezuela