Partager:

Ce 22 septembre, les commissions Environnement, Santé publique et Sécurité des aliments (ENVI), et Industrie, Recherche et Énergie (ITRE), organisaient une audition publique conjointe consacrée à une question critique : comment garantir aux citoyens de l’UE l’accès aux vaccins contre le COVID-19. À cette occasion, les membres des deux commissions ont interrogé des acteurs clés des secteurs pharmaceutique et universitaire ainsi que de la société civile et de l'Agence européenne des médicaments.

Les eurodéputés S&D ont réitéré l’absolue nécessité de la transparence des résultats des recherches, d'une rapidité de la production et, à l'étape finale, d'une distribution équitable d'un vaccin sûr, assurée à l'ensemble des Européens.

Jytte Guteland, eurodéputée et porteparole S&D en commission Environnement, a déclaré ceci :

« Pour le Groupe S&D, la santé publique et les droits des citoyens européens primeront toujours sur les intérêts privés. Si le monde a besoin d’une réponse rapide à la pandémie, nous devons veiller à ce que ce processus ne mette pas en danger la santé ni les droits de nos citoyens. En conséquence, nous surveillerons les choses de près, afin que les sociétés pharmaceutiques restent responsables des éventuels effets négatifs de leur vaccin. »

« Nous attendons également une distribution mondiale des vaccins, et non la limitation de celle-ci aux pays ou aux citoyens riches. »

« Dernier point et non des moindres, nous considérons également comme cruciale la capacité de l’Europe, dès qu’elle disposera d'un vaccin, d'en accélérer la production afin d'éviter toute pénurie ou délai dans la distribution à tous. Personne ne doit rester sur la touche. »

Dan Nica, eurodéputé et porteparole S&D en commission Industrie et Recherche, a ajouté ce qui suit :

« Nos citoyens ont de grandes attentes au sujet de la recherche et des capacités de l’industrie pharmaceutique à produire un vaccin fiable et un traitement approprié contre le COVID-19, abordables par tous. L’UE s’est engagée à disposer dans les 12 à 18 mois de vaccins sûrs, efficaces et abordables pour l’ensemble des citoyens européens. »

« Cependant, si nous avons besoin d’une réponse rapide au COVID-19, le processus d’obtention de celle-ci doit être pleinement transparent. Dans une période où les fake news sur la pandémie et le scepticisme concernant les vaccins s’aggravent, nous devons absolument pouvoir nous reposer sur la crédibilité du secteur industriel et faire confiance à celui-ci. Par ailleurs, il faut aussi développer une solution et une stratégie systémiques par rapport aux futures formes de coronavirus. »

Eurodéputés impliqués

GUTELAND Jytte

GUTELAND Jytte

Coordinateur
Suède
NICA Dan

NICA Dan

Head of delegation
Coordinateur
Roumanie

Contact presse S&D

Bernas Jan

BERNAS Jan

Press Officer
Italie

Sur le même sujet

Communiqué de presse

Grâce aux S&D, la nouvelle politique agricole commune sera plus verte, avec un cœur rouge

Communiqué de presse

« Il faut soutenir la transition des agriculteurs vers une production alimentaire plus verte et plus saine », déclarent les S&D

Communiqué de presse

Relance de l’initiative « Une société progressiste » : il est temps de refonder le capitalisme – et nous avons un plan pour le faire