Partager:

Ce 11 février, la plénière du Parlement européen adoptait une résolution condamnant la situation humanitaire et politique au Yémen. Dans la foulée, les Socialistes & Démocrates réitèrent leur appel à l’UE et à la communauté internationale en faveur de mesures concrètes destinées à mettre immédiatement fin au conflit et aux violations des droits humains.

Marc Tarabella, eurodéputé et rapporteur S&D pour ce dossier, a déclaré ceci :

« Combien de temps l’UE et la communauté internationale garderont encore le silence, resteront encore désarmées face aux violations flagrantes des droits humains au Yémen, face à la pire crise humanitaire des 30 dernières années ? Il faut mettre fin à cette tragédie, et il faut le faire maintenant. »

« Il est impossible de passer sous silence les responsabilités accablantes de l’Arabie saoudite et des Émirats Arabes. »

« Dans cet esprit, le Groupe S&D et le Parlement européen dans son ensemble demandent un embargo total sur les armes destinées à ces deux pays. Ils demandent l’application de sanctions sévères à l’ensemble des fonctionnaires et autorités impliqués dans les crimes de guerre au Yémen, en plus des membres du mouvement houthi. »

« Il faut renvoyer immédiatement la situation au Yémen devant le Tribunal pénal international, pour faire porter aux auteurs des crimes la pleine responsabilité de leurs actes. »

« Nous ne pouvons pas garder le silence, et nous ne le garderons pas. Le massacre au Yémen doit s’arrêter. »

Eurodéputés impliqués

TARABELLA Marc
TARABELLA Marc
Membre
Belgique

Contact presse S&D

Bernas Jan
BERNAS Jan
Responsable de presse
Italie

Sur le même sujet

Communiqué de presse
Le Groupe S&D présente son exposé de position sur la vaccination : il est crucial de préparer l’UE à une prochaine pandémie
Communiqué de presse
« La politique extérieure et la politique de développement de l’UE doivent plus mettre en avant le respect des droits humains et la responsabilisation démocratique », déclarent les S&D
Communiqué de presse
« L’obtention d’un cessez-le-feu et la mise en place d’aide humanitaire doivent être prioritaires, à présent, pour s’attaquer à la famine dans le Tigré en Éthiopie » , déclarent les S&D