Partager:

Les images et comptes rendus de presse concernant la mort de Jozef Chovanec ont choqué les Socialistes & Démocrates au Parlement européen. En effet, ce citoyen slovaque de 38 ans est mort dans une cellule de la police de l’aéroport belge de Charleroi – en 2018.

Les eurodéputés S&D suivent de très près l’enquête menée par les autorités belges. Cette attention se place dans le cadre de leur lutte pour des initiatives plus larges destinées à assurer le fonctionnement correct de l’État de droit au sein de l’Union européenne. Il s’agit aussi d’éradiquer l’extrémisme droitier et xénophobe présent dans les forces de police.

Iratxe Garcia, présidente du Groupe S&D, a déclaré ceci :

« Regarder le comportement déshumanisant tant des policiers que de l’équipe médicale est très perturbant – avec en plus, une policière effectuant le salut nazi. Il faut mettre le holà à cette tendance croissante à la xénophobie et aux postures d’extrême droite qui sévit parmi les services répressifs et les forces de police de l’UE. »

« Tout cas doit être poursuivi et la loi doit être appliquée dans toute sa rigueur. L’affaire est d’autant plus troublante qu’il a fallu plus de deux ans avant qu’elle ne provoque des réactions. Et celles-ci ne sont venues qu’après la publication de la vidéo. L’État de droit a dysfonctionné, et il est important de savoir où et d’y remédier. Tous les citoyens doivent pouvoir faire confiance à l’État de droit et à leurs polices. Il faut restaurer la confiance. »

Monika Beňová, eurodéputée S&D slovaque, a ajouté ce qui suit :

« Le parlement slovaque a adopté, ce 2 septembre, une résolution qui demande non seulement une enquête approfondie de ce cas, mais aussi son suivi de près par l’Union européenne. Il s’agit de faire en sorte que cela ne puisse se reproduire nulle part ailleurs en Europe. La veuve de M. Chovanec a vécu un cauchemar pour obtenir que justice soit faite pour son mari. Alors que l’UE doit être un espace de protection de la dignité humaine et de l’État de droit. »

Kathleen Van Brempt, eurodéputée S&D belge, a précisé les points suivants :

« Comme la plupart des Belges, je suis horrifiée par les terribles images entourant l’arrestation de M. Chovanec. Les responsables doivent être poursuivis. Aucun cas de brutalité policière ne doit rester impuni. Il faut la pleine transparence sur tous les faits relatifs à la mort de M. Chovanec, tout doit voir la lumière. »

« Nous prenons conscience, avec tristesse, de l’existence d’un problème systémique et croissant de xénophobie et d’extrémisme de droite au sein de certaines structures publiques, dans toute l’UE. Cela est inacceptable. Dans ce contexte, notre Groupe demande un débat parlementaire, afin de lancer une stratégie d’éradication de ces attitudes au sein de l’UE. »

Eurodéputés impliqués

GARCÍA PÉREZ Iratxe

GARCÍA PÉREZ Iratxe

President/e
Espagne
VAN BREMPT Kathleen

VAN BREMPT Kathleen

Head of delegation
Coordinateur
Belgique
FLAŠÍKOVÁ BEŇOVÁ Monika

FLAŠÍKOVÁ BEŇOVÁ Monika

Head of delegation
Membre
Slovaquie

Contact presse S&D

Martin De La Torre Victoria
President's spokesperson

MARTIN DE LA TORRE Victoria

Espagne

Sur le même sujet

Communiqué de presse

Les S&D protestent contre la restriction barbare de l’avortement en Pologne !

Communiqué de presse

Proposée par le Groupe S&D, l’opposition bélarussienne est lauréate du prix Sakharov 2020 !

Communiqué de presse

« Ne perdons pas de temps dans la réalisation des promesses faites aux citoyens de l’UE ! », lancent les S&D à propos du programme de travail 2021 de la Commission