Partager:

Ce 16 avril, le Parlement européen adoptait des révisions des lois régissant la vente et le marketing de produits chimiques utilisables pour la fabrication artisanale d’explosifs. Ces règles font partie intégrante d’un ensemble de mesures destinées à améliorer la protection des citoyens de l’UE contre le terrorisme et la grande criminalité. 

Andrejs Mamikins, eurodéputé S&D et négociateur du Parlement européen pour ces nouvelles règles, a déclaré ceci :

« Qu’il s’agisse des horribles attentats de Paris, de Bruxelles ou de Manchester, les explosifs de fabrication artisanale sont devenus une arme de choix des terroristes en Europe. En 2015 et 2016, ces explosifs étaient utilisés dans près de 40 % des attentats terroristes commis au sein de l’UE. En conséquence, rendre plus difficile l’achat par les terroristes et les criminels des matières premières de ces explosifs contribuera à la protection des populations européennes. En effet, les produits chimiques qui servent à cette fabrication, comme le dioxyde d’hydrogène ou l’acide nitrique se trouvent dans des produits d’usage quotidien comme les détergents, les engrais chimiques, les carburants spéciaux, les lubrifiants et les produits de traitement des eaux. »

« Aujourd’hui, nous avons voté le renforcement des règles concernant les personnes autorisées à acheter ces produits et le mode de commercialisation de ceux-ci. Nous avons contribué à combler les lacunes qui permettaient l’achat en ligne de ces substances sans les contrôles appliqués aux achats en magasin physique. Nous avons aussi veillé à ce que les utilisateurs légitimes puissent continuer à acheter ces substances, comme les agriculteurs, les mineurs et la fabricants de feux d’artifice. »

« Ces nouvelles règles font partie intégrante d’un vaste éventail de mesures adoptées par ce parlement pour lutter contre le terrorisme et contribuer à la sécurité des citoyens. »

Sur le même sujet

Communiqué de presse

L’arrêt de la CJE contre Volkswagen montre l’urgence de l’instauration des recours collectifs au niveau de l’UE

Communiqué de presse

En l’absence d’une règlementation antiblanchiment, européenne et efficace, les criminels se remplissent les poches

Communiqué de presse

Le Royaume-Uni choisit de jouer la montre, nous restons sur notre position