Publié:
Partager:

Les ministres des Finances de la zone euro ont prévu de se réunir ce mardi 7 avril. Dans cette perspective, Iratxe García, présidente des Socialistes & Démocrates au Parlement européen, et Serguei Stanichev, président du parti socialiste européen, ont appelé l’Eurogroupe à assumer la responsabilité historique qui lui incombe : sauver la zone euro.

 

La présidente du Groupe S&D Iratxe García a déclaré ceci :

« L’économie mondiale n’a encore jamais été mise à l’arrêt – nous sommes donc en terrain inconnu. Mais nous savons toutefois que plus nous nous préparons aux conséquences, plus aisé sera le retour de l’Union européenne sur la voie positive de la croissance. Nécessaire pour sauver des vies, le confinement est préjudiciable à nos usines, nos entreprises et nos travailleurs, particulièrement les indépendants. Il faut que les gens puissent retrouver leur emploi, et un grand nombre de personnes a d’urgence besoin d’une source de revenus pour survivre. »

« Pour résister à ce choc sans précédent, il faut un plan de relance du type plan Marshal. Malheureusement, il faut rappeler à certains gouvernements de l’UE que la solidarité entre États membres n’est pas une option mais une obligation imposée par traité. Car au-delà de l’aspect juridique, les citoyens européens jugeront l’UE sur sa capacité à s’unir pour les protéger. Quels que soient les instruments choisis pour s’attaquer à la crise, la réponse européenne doit être forte, et elle ne doit pas pénaliser les pays qui prennent soin de leurs citoyens. La mutualisation de la solidarité est aussi importante que la mutualisation de la dette. »

 

Serguei Stanichev, président du parti socialiste européen, a ajouté ce qui suit :

« Il n’y a plus de temps à perdre. La zone euro doit proposer une réponse efficace, à la hauteur du défi. Ce message politique doit être clairement perçu. La crise sanitaire du COVID-19 met à mal notre prospérité et notre bien-être social pour les années à venir. En conséquence, nous devons agir avec audace, et nous devons le faire maintenant. Nous devons nous souvenir des leçons de la crise de 2008 : lorsque les citoyens se sentent abandonnés, l’euroscepticisme monte et les forces antidémocratiques et populistes se renforcent. »

« Or, nous autres Socialistes & Démocrates avançons des solutions précises pour sauver des vies et des emplois. Il faut prendre toutes ces mesures maintenant, pour éviter le chômage de masse et les faillites en chaîne d’entreprises. »

 

Ensemble, le Groupe S&D et le PSE prônent les mesures suivantes :

  • L’émission d’obligations ‘Corona’, pour financer la relance, garanties par un programme d’achat de la Banque centrale européenne.
  • À partir du SURE, l’instauration d’un système européen de réassurance chômage, ainsi que d’une garantie temporaire européenne d'emploi, afin de faire face à un éventuel chômage de masse tributaire de la rapidité du rétablissement.
  • L’activation du Mécanisme européen de stabilité (MES), doté d'une ligne de crédit spécifique afin d'éviter les écarts entre taux d'intérêts des obligations publiques nationales, non soumis à des conditionnalités macroéconomiques additionnelles.
  • L’instauration d’un système européen de revenu minimum garanti, afin de protéger les travailleurs et les indépendants dans des modes d’emploi précaires, ainsi que les familles à bas revenu.
  • L’instauration de garanties de prêt pour les primo-propriétaires, afin d’éviter le défaut de paiement d'hypothèque, accompagnée d’un système spécifique de protection des locataires contre l’éviction en temps de crise.

Eurodéputés impliqués

GARCÍA PÉREZ Iratxe

President/e
Espagne

STANISHEV Sergei

Membre
Bulgarie

Contact presse S&D

Martin De La Torre Victoria
President's spokesperson

MARTIN DE LA TORRE Victoria

Espagne

Sur le même sujet

Communiqué de presse

Le COVID-19 ne peut être un prétexte pour jeter aux orties le mode d’emploi de la démocratie et des droits fondamentaux

Communiqué de presse

« Le plan de relance est un investissement historique que nous devons aux générations futures », déclare Iratxe García

Communiqué de presse

Les S&D mènent la riposte du Parlement européen au plan de relance européen