Partager:

Les Socialistes & Démocrates au Parlement européen appellent depuis longtemps à la mise en place d’une stratégie sanitaire efficace à l’échelle mondiale. Si nous voulons nous débarrasser de la  pandémie terrifiante du COVID-1, nous devons l’éradiquer non seulement en Europe mais sur toute la planète. En conséquence, nous appelons la Commission européenne à intensifier enfin  ses travaux et à prendre l’initiative de l’instauration d’une politique de santé mondial et efficace.

Udo Bullmann, eurodéputé et coordinateur S&D en commission Développement, a déclaré ceci :

« La seule manière de vaincre la pandémie de COVID-19 consiste à éradiquer le virus à l’échelle mondiale. Nous serons tous protégés quand tout le monde sera vacciné. Si la Commission doit donc intensifier les efforts pour assurer à l’ensemble des citoyens de l’UE un accès rapide et équitable au vaccin, elle ne peut toutefois pas faire fi des dimensions mondiales de la pandémie. Ce serait faire preuve d’une myopie impardonnable si nous nous focalisions exclusivement sur les besoins européens. »

« Or, l’UE a été prompte à s’engager à collaborer avec le programme Covax de l’Organisation mondiale de la Santé (OMS), destiné à assurer à toute la population mondiale l’accès à un vaccin. Mais ce n’est qu’un début. Il faut faire de l’initiative de vaccination Covax la priorité des priorités. »

« Dans cet esprit, il faut aborder la question des brevets et l’extension de la capacité de production des vaccins. Il s’agit d’assurer à l’hémisphère Sud le plein accès aux vaccins anti-COVID. Dans ce contexte, l’Union européenne peut et doit jouer un rôle constructif concernant les propositions d’exception COVID-19 aux droits de propriété intellectuelle, avancées dans le cadre de l’accord ADPIC (aspects des droits de propriété intellectuelle qui touchent au commerce – TRIPS) avec l’Inde et l’Afrique du Sud. »

« En effet, les règles de l’Organisation mondiale du commerce prévoient la possibilité de suspendre des brevets dans des cas exceptionnels et moyennant l'accord des États membres.

« C’est cela qu’il faut faire. La mise en place d'une politique de la santé à l'échelle mondiale est un test clé de la possibilité d'une relance des géopolitiques socialement responsables. Si nous sommes sérieux en la matière, l’Europe doit être aux avant-postes. »

Eurodéputés impliqués

BULLMANN Udo

BULLMANN Udo

Coordinateur
Allemagne

Contact presse S&D

Bernas Jan

BERNAS Jan

Press Officer
Italie

Sur le même sujet

Communiqué de presse

« La pandémie n’est pas finie – l’UE doit se préparer aux futurs défis ! », réagissent les S&D à la proposition de stratégie vaccinale de la Commission

Communiqué de presse

« En passant de la gestion de la fin de vie des produits à la production durable, l’économie circulaire peut doper la relance sociale et économique de l’après-COVID », affirment les S&D

Communiqué de presse

S&Ds: we say NO to vaccine nationalism. Vaccination must speed up in the EU, and globally