Partager:

La crise du coronavirus met en lumière la limitation des outils dont dispose l’Union européenne pour combattre la propagation d’un virus mortel inconnu. La tragédie terrible provoquée par l’épidémie de COVID-19 témoigne aussi de la pauvreté de moyens des États membres individuels dans cette lutte. Dans cette optique, les Socialistes & Démocrates au Parlement européen ont adressé une lettre aux présidents de la Commission et du Conseil européens ainsi qu’à la présidence croate. Ce texte demande la mise en place urgente d’une Union européenne de la Santé.

Iratxe Garcia, présidente du Groupe S&D, a déclaré ceci :

« La pandémie de COVID-19 a poussé nos systèmes de santé dans leurs ultimes retranchements. Médecins, infirmiers et infirmières, l’ensemble du personnel soignant a subi un stress énorme et tragique. Partout en Europe, ils ont travaillé dans des conditions extrêmement difficiles et dans la pénurie de moyens. Il ne faut pas que cela puisse se reproduire, jamais. La santé est notre bien public le plus précieux, et nous devons assurer à chaque Européen l’accès à des services de santé de qualité. La solidarité européenne est essentielle à cet égard. En conséquence, le moment est venu de mettre en place une Union européenne de la Santé. Car si pas maintenant, quand ? »

Hélène Fritzon, viceprésidente S&D responsable de la santé, a ajouté ce qui suit :

« Les systèmes de soins de santé relèvent de la compétence des États membres. Toutefois, cette crise démontre à quel point le sous-financement et l’hétérogénéité européenne de ces systèmes sont dommageables. Tous les États membres doivent disposer de systèmes de soins de santé correctement financés et également accessibles. Dans cet esprit, nous demandons que les systèmes nationaux de soins de santé soient soumis à des tests de résistance, en fonction de normes européennes de qualité minimales. De même, l’Union doit renforcer ses Agences européennes de la Santé. Le moment est venu de mettre en place une Union européenne de la Santé. Car si pas maintenant, quand ? »

Jytte Guteland, eurodéputée et porteparole S&D en commission Environnement, a précisé les points suivants :

« Tous les citoyens ont le droit de pouvoir accéder, sur pied d’égalité, à des soins de santé abordables et de grande qualité. À cet effet, l’Europe doit mettre en place une Union de la Santé, fondée sur la solidarité et la coopération. En conséquence, nous appelons la Commission à proposer des normes européennes minimums en la matière, à partir de tests de résistance effectués par les États membres sur leurs systèmes de soins de santé. Il s’agit d’évaluer la capacité de ces systèmes à faire face aux pandémies. L’UE doit aussi renforcer son rôle sur le plan de l’approvisionnement, du stockage et de la distribution d’équipements et de médicaments essentiels, non seulement pour les périodes de crise, mais aussi pour l'apparition de nouveaux traitements essentiels auxquels toute l'Europe doit pouvoir accéder. Le moment est venu de mettre en place une Union européenne de la Santé. Car si pas maintenant, quand ? »

 

Galerie de médias

Documents concernés

letter sent to the Presidents of the European Commission, European Council and the Croatian Presidency the Socialists and Democrats in the European Parliament call for the urgent creation of a European Health Union.

Eurodéputés impliqués

GARCÍA PÉREZ Iratxe

GARCÍA PÉREZ Iratxe

President/e
Espagne
FRITZON Heléne

FRITZON Heléne

Head of delegation
Vice-président/e
Suède
GUTELAND Jytte

GUTELAND Jytte

Coordinateur
Suède

Contact presse S&D

Martin De La Torre Victoria
President's spokesperson

MARTIN DE LA TORRE Victoria

Espagne
Bernas Jan

BERNAS Jan

Press Officer
Italie

Sur le même sujet

Communiqué de presse

Pour les S&D, l’industrie de l'avenir sera verte, durable et sociale

Communiqué de presse

« Victoire importante dans la lutte contre le changement climatique : la commission Environnement demande l’intégration du transport maritime au système d’échange de quotas d’émission de l’UE », déclarent les S&D

Communiqué de presse

Pour les S&D, le COVID-19 ne peut justifier le report des Objectifs du développement durable – l’UE et l’ONU doivent agir maintenant