Publié:
Partager:

Les Socialistes & Démocrates demandent aux dirigeants de l’UE de débloquer la directive antidiscrimination, afin que toutes les formes de racisme, d’antisémitisme, d'homophobie et d'incitation à la haine soient criminalisées. Les S&D réagissent ainsi aux manifestations injurieuses d'homophobie et d'antisémitisme qui ont eu lieu dans le cadre de certains carnavals européens.

La présidente du Groupe S&D a adressé une lettre au président du Conseil européen Charles Michel et à la président de la Commission Ursula von der Leyen. Elle leur demande de rappeler aux États membres de l’UE les responsabilités qui leur incombent dans le cadre du droit européen. Ils sont tenus à lutter contre les stéréotypes et les discours de haine, et ils doivent criminaliser certains actes injurieux, si ce n'est pas encore le cas.

Iratxe Garcia, présidente du Groupe S&D, a déclaré ceci :

« J’ai écrit cette semaine aux présidents de la Commission et du Conseil pour leur exprimer mes profondes inquiétudes suite à certains défilés de carnaval qui ont eu lieu dans l’UE. On y a vu d’intolérables caricatures antisémites, d’inacceptables thématiques liées à l’Holocauste, et une manifestation choquante d’homophobie, où l’effigie d’un couple de personnes de même sexe était brûlé en pleine rue. »

« Or, le Conseil bloque depuis plusieurs années la directive transversale si nécessaire et relative aux discriminations à l’extérieur des lieux de travail. Il ne devrait pas être nécessaire de rappeler aux pouvoirs nationaux ni à l’UE que la lutte contre les stéréotypes et l’incitation à la haine doit être prioritaire. Cependant, lorsque des manifestations injurieuses de ce genre peuvent avoir lieu sans porter à conséquence, nous n’avons pas d’autre choix que d’appeler les gouvernements de l’UE à débloquer les négociations concernant ces propositions de loi essentielles. »

« Il est vrai que les carnavals bénéficient d’une longue tradition satirique en Europe. Cependant, la liberté d'expression et les traditions ne doivent jamais devenir les vecteurs qui permettent de promouvoir ou excuser le racisme, l'antisémitisme, l’homophobie ou l’incitation à la haine. »

Documents concernés

Publié: 13/03/2020

The letter from the S&D Group leader, the European Council President Michel and Commission President von der Leyen

Eurodéputés impliqués

GARCÍA PÉREZ Iratxe

President/e
Espagne

Contact presse S&D

MACPHEE Ewan

Press Officer
Royaume-Uni

Sur le même sujet

Communiqué de presse

« L’absence de progrès est extrêmement inquiétante », commentent les S&D l’état des négociations entre l’UE et le Royaume-Uni

Communiqué de presse

« Sans contrôle parlementaire ni liberté d'expression, la Hongrie n’est plus une démocratie effective », déclarent les S&D

Communiqué de presse

Les S&D votent le refus d’accès du Royaume-Uni à l’échange de données dactyloscopiques