Published:
Share:

Ce 3 décembre, les S&D obtenaient une majorité, en commission Affaires sociales et Emploi du Parlement européen, en faveur de l’instauration d’une garantie européenne pour enfants, à hauteur de 5,9 milliards d’euros. Cette garantie doit contribuer à l’éradication de la pauvreté, qui touche un enfant sur quatre en Europe. La proposition en la matière fait partie intégrante de celle concernant la création d’un Fonds social européen plus, qui était soumise à l’approbation de la commission. La garantie européenne pour enfants est une initiative des Socialistes & Démocrates.

Le Fonds social européen plus (FSE+) est appelé à devenir l’instrument européen principal d’amélioration de la mobilité, de l’emploi, de l’éducation et de la formation des travailleurs. Il a pour mission de renforcer l’inclusion sociale et de lutter contre la pauvreté, partout en Europe et durant la période 2021-2027.

Le nouveau FSE+ intégrera le Fonds social européen (FSE) actuel, l’Initiative pour l’emploi des jeunes (IEJ), le Fonds européen d’aide aux plus démunis (FEAD), le programme pour l'Emploi et l'Innovation sociale (EaSI) ainsi que le programme Santé de l’UE. La proposition de création du FSE+ sera bientôt soumise au vote de la plénière du PE.

 

Brando Benifei, eurodéputé S&D responsable pour le Groupe du Fonds social européen plus (FSE+), a déclaré ceci :

« Un enfant européen sur quatre est en situation de risque de pauvreté ou d’exclusion sociale. Plus de dix millions d’enfants n’ont pas les moyens pour payer les biens et services fondamentaux comme les soins de santé, l’alimentation, le logement et l’éducation. Les conséquences de cette situation sont alarmantes. En effet, les enfants réduits à la pauvreté courent un plus grand risque de se retrouver au chômage, de souffrir de malnutrition et de maladies, de devenir sans-abris, de subir le décrochage scolaire et l’exclusion sociale. Autrement dit, la pauvreté engendre la pauvreté. Les enfants pauvres d’aujourd’hui risquent de devenir les parents pauvres de demain, et leurs enfants vivront à leur tour dans la pauvreté. Nous devons casser ce cycle ! »

« À nos yeux de Socialistes & Démocrates, il est essentiel d’investir dans les gens et de veiller à ce que personne ne reste sur la touche. Nous voulons faire en sorte que les enfants, les jeunes et toutes les personnes souffrant de privations matérielles soient pris en charge et bénéficient d'une égalité des chances pour réaliser leur potentiel. À cet effet, notre Groupe a élaboré ce nouvel instrument, qui s’attaque à la nature multidimensionnelle de la pauvreté infantile : la garantie européenne pour enfants. »

« Aujourd’hui, nous avons réussi à inclure cette garantie européenne pour enfants au FSE+, le principal instrument financier de l’UE pour le renforcement de la cohésion sociale et l’augmentation du bien-être des citoyens. La garantie sera dotée d’un budget de 5,9 milliards d’euros. Nous avons aussi réussi à hausser le budget proposé pour 2021-2027 au niveau des fonds et programmes existants, à doubler les fonds prévus pour l’Initiative pour l’emploi des jeunes (IEJ), et à augmenter les ressources allouées à l’inclusion sociale et aux plus démunis. »

« Nous poursuivons notre combat pour transformer la garantie pour les jeunes en réalité, comme nous l’avons fait avec la garantie pour les jeunes. »

 

Agnes Jongerius, eurodéputée et porteparole S&D pour l’emploi et les affaires sociales, a ajouté ce qui suit :

« Nous nous battons pour qu’aucun enfant ne vive dans la pauvreté. »

« Or, et bien que les performances des économies européennes s’améliorent et que le chômage diminue lentement, de nombreuses familles sont incapables de satisfaire aux besoins fondamentaux de leurs enfants. Dans ce contexte, les enfants des chômeurs ou des personnes sous contrat précaire sont les plus vulnérables. »

« La garantie pour les enfants est notre réponse à ce cercle vicieux de pauvreté, d’inégalités, de chômage et d’exclusion sociale. Et l’ancrage de cette garantie, dès à présent, dans le cadre financier pluriannuel des années 2021-2027, constitue un premier pas très positif. Nous autres Socialistes & Démocrates, nous nous battons dans ce sens depuis des années. Car pour réduire les inégalités, il est capital de mettre fin à la pauvreté infantile et de multiplier les opportunités à disposition de l’ensemble des jeunes Européens. »

« À présent, les États membres doivent faire avancer les choses afin que la garantie pour les enfants devienne un succès au moins aussi important que la garantie pour les jeunes. Sur un plan plus général, le financement approprié du FSE+ est crucial dans le cadre de la mise en œuvre du socle européen des droits sociaux, la mise en œuvre de ce Fonds contribuera à la réalisation des Objectifs du développement durable. »

MEPs Involved

JONGERIUS Agnes
Coordinator
Pays-Bas
BENIFEI Brando
Member
Italie

Related News

Press release

Les S&D obtiennent l’amélioration de la coordination des systèmes de sécurité sociale, dans l’intérêt des travailleurs

Press release

Les S&D lancent la « Semaine européenne pour la démocratie », qui culminera ce dimanche par une marche pour l’Europe: ne laissons pas l’UE aux mains des populistes et des extrémistes – joignez-vous à nous !

Press release

L’égalité des sexes nécessite un engagement résolu et non des petits jeux