Publié:
Partager:

Les Socialistes & Démocrates au Parlement européen félicitent tous les Stambouliotes, ainsi que le candidat du parti CHP d’opposition, Ekrem İmamoğlu, qui remporte cette élection pour la seconde fois. En effet, sa victoire du mois de mars a été annulée suite à des pressions exercées par le gouvernement Erdoğan. La victoire d’hier est encore plus impressionnante. C’est un signal clair envoyé au président Erdoğan : la population turque veut plus de démocratie.

 

Iratxe García, eurodéputée et présidente des Socialistes & Démocrates au Parlement européen, a déclaré ceci :

« Cette victoire en raz-de-marée est un grand succès pour la démocratie en Turquie. Ekrem İmamoğlu n’a pas seulement conquis la mairie, il a aussi vaincu la politique de haine et de polarisation. Il a gagné malgré la répression des forces d’opposition, le déséquilibre de l’information et l’utilisation de ressources gouvernementales en faveur du parti AKP au pouvoir. J’espère que le président Erdoğan entendra enfin le message de la population, et qu’il réagira positivement aux demandes des électeurs de plus d’ouverture et de meilleures conditions de vie. Peut-être que les 800 000 voix de plus obtenues cette fois par Ekrem İmamoğlu par rapport au candidat de l’AKP, convaincront enfin le président turc. »

« Cette victoire n’appartient pas au seul parti CHP, elle appartient à toute l’opposition. Dans cet esprit, je souhaite féliciter celle-ci pour avoir collaboré et pu présenter un candidat commun. Je souhaite également inviter Ekrem İmamoğlu à venir à Bruxelles aussi vite que possible pour s’adresser au Groupe S&D. »

« Par ailleurs, le Groupe S&D appelle Erdoğan à respecter les droits souverains de Chypre, et à s’abstenir de toute activité de forage illégal en Méditerranée orientale et dans la mer Égée. Nous soutenons pleinement les conclusions du Conseil européen de la semaine passée. Celles-ci endossent la demande adressée à la Commission et au SEAE d’avancer sans délai des options d’actions appropriées. » 

Kati Piri, eurodéputée et viceprésidente S&D, rapporteuse du Parlement européen pour la Turquie, a ajouté ce qui suit :

« Ekrem İmamoğlu a montré qu’on peut battre les dirigeants autoritaires par des moyens démocratiques. Je suis sûre qu’il sera un maire formidable pour l’ensemble des citoyens d’Istanbul. »

« Les élections d’hier nous donnent de l’espoir, et montrent pourquoi nous ne devons pas abandonner tout espoir concernant la Turquie ! Le vote, ultime pilier de la démocratie, est toujours vivant. D’immenses défis restent toutefois à relever pour restaurer l’État de droit et la liberté d'expression. Nous ne devons pas oublier tous les activistes politiques et les journalistes emprisonnés en Turquie. Aujourd’hui débute la première audition d’un procès politique important, intenté au très respecté dirigeant d'ONG Osman Kavala ainsi qu’à 15 autres militants. Ils sont accusés, sans preuve, d’avoir dirigé les manifestations nationales de l’été 2013 ; à quoi s’ajoute l’accusation absurde qu’ils auraient tenté de renverser le gouvernement du premier ministre de l’époque, Erdoğan. Nous les soutenons pleinement. Ils n’ont commis aucune infraction pénale ! »

« Le Parlement européen avait prévu une délégation ad hoc pour assister au procès. Cependant, les autorités turques n’ont donné à celle-ci aucune garantie de pouvoir accéder au tribunal. En conséquence, la mission a été annulée – mais nous suivrons le procès avec une grande attention. »

Eurodéputés impliqués

GARCÍA PÉREZ Iratxe
President/e
Espagne
PIRI Kati
Vice-président/e
Pays-Bas

Contact presse S&D

CZERNY-GRIMM Inga
Press Officer
Pologne

Sur le même suje

Communiqué de presse

« Les autorités turques doivent annuler leur décision injustifiée et antidémocratique de destituer les maires de Diyarbakir, Mardin et Van » , déclarent les S&D

Communiqué de presse

Les États-Unis doivent cesser de séparer les familles d’immigrés et de traiter en criminels les demandeurs d'asile, enfants compris

Communiqué de presse

Les S&D demandent des élections libres et équitables pour mettre fin à l'impasse politique au Venezuela