Publié:
Partager:

Les ministres des Affaires européennes des États membres ont décidé d’ouvrir les négociations d’adhésion avec l’Albanie et la Macédoine du Nord.

Iratxe García Pérez, présidente des Socialistes & Démocrates, a accueilli cette décision dans les termes suivants :

« C’est un grand jour pour les populations de l’Albanie, de la Macédoine du Nord et de l’Union européenne. Cela confirme qu’une des politiques les plus fructueuses de l'UE, la politique d’élargissement, est bien vivante ! Si l'impact de la décision d’aujourd’hui est éclipsée par le coronavirus, elle est toutefois porteuse de bonnes nouvelles pour ces deux pays, qui sont aussi touchés par l’épidémie. »

« Nous félicitons les États membres pour avoir réussi à trouver un accord, et pour ouvrir les négociations d’adhésion. Ces deux pays méritent pleinement cette décision. Comme la Commission européenne l’a répété à de multiples reprises, ils ont rempli l’ensemble des critères, et ils ont fait ce qui leur était demandé pour se rapprocher de l’UE. »

Kati Piri, eurodéputée et viceprésidente S&D chargée des affaires étrangères, a déclaré ceci :

« Je salue cette décision méritée et attendue depuis longtemps. Cependant, les Socialistes & Démocrates regrettent que les conclusions du Conseil n’indiquent pas de date cible pour le début des négociations. Nous espérons que cela aura lieu le plus vite possible. »

« Les Socialistes & Démocrates sont depuis toujours de fervents partisans de l'avenir européen des Balkans occidentaux. Et nous le resterons. Cependant, la vitesse du processus d'élargissement doit être fondée sur les mérites, et dépendra donc des pays concernés. Dans ce contexte, les S&D accorderont une attention particulière à l’État de droit ainsi qu'au respect des droits fondamentaux et de la liberté des médias. »

Tonino Picula, eurodéputé et coordinateur S&D en commission Affaires étrangères, rapporteur du PE pour l’élargissement aux Balkans occidentaux, a ajouté ce qui suit :

 « La décision d’aujourd’hui est une bonne nouvelle. Je félicite donc les deux pays, même si je suis d’avis que les conditions additionnelles adoptées n’étaient pas nécessaires pour l’Albanie. »

« Par ailleurs, nous réitérons l’appel lancé par notre Groupe à la Commission et aux États membres, de soutenir tous les efforts déployés par les pays des Balkans occidentaux pour contenir l’épidémie de COVID-19. Il est important d’ajouter l’Albanie et la Macédoine du Nord au Monténégro et à la Serbie comme pays éligibles pour ‘l’assistance financière à ces États membres et pays en négociation d’adhésion à l’Union, qui sont gravement affectés par une urgence majeure de santé publique’, que le Parlement européen doit adopter ce jeudi. Le Kosovo et la Bosnie-et-Herzégovine doivent aussi être soutenus par d’autres moyens. »

Note aux rédacteurs :

L’accord politique stipule que la décision officielle sera prise, au moyen d’une procédure écrite, par les représentants permanents des 27 États membres de l’UE.

Eurodéputés impliqués

GARCÍA PÉREZ Iratxe

President/e
Espagne

PIRI Kati

Vice-président/e
Pays-Bas

PICULA Tonino

Coordinateur
Croatie

Contact presse S&D

Martin De La Torre Victoria
President's spokesperson

MARTIN DE LA TORRE Victoria

Espagne

CZERNY-GRIMM Inga

Press Officer
Pologne

Sur le même sujet

Communiqué de presse

Le nouveau gouvernement Nétanyahou inquiète les S&D : « Nous n’accepterons jamais l’annexion illégale des territoires occupés »

Communiqué de presse

Les sociaux-démocrates premiers de cordée de l’engagement de l’UE envers les Balkans occidentaux

Communiqué de presse

« Gravement touchés par le COVID-19, les pays d’Amérique latine ont besoin d’un allègement de leur dette et de la fin des sanctions », affirment Javi López et Maria Marques