Publié:
Partager:

Premier à être auditionné, Maroš Šefčovič, viceprésident désigné aux Relations interinstitutionnelles et Prévisions, a obtenu, ce 30 septembre, le soutien résolu des membres des commissions Affaires constitutionnelles Affaires juridiques du Parlement européen, réunies pour l’occasion. Fort de son expérience de deux mandats de commissaire, Maroš Šefčovič a été convaincant et engagé. Il a montré qu’il était décidé à jouer pleinement son rôle dirigeant dans la nouvelle Commission pour pousser l’Europe dans une direction plus progressiste et prévoyante.

Claude Moraes, viceprésident S&D chargé des démocraties résilientes et des droits fondamentaux, a déclaré ceci :

« Dans le cadre du mandat de la prochaine Commission, Maroš Šefčovič aura un rôle important à jouer en matière de rapprochement des institutions européennes. Le Groupe S&D s’est engagé à placer les citoyens au cœur de l’UE. Dans cet esprit, nous soutiendrons le commissaire désigné pour travailler main dans la main avec les eurodéputés à toutes les étapes du processus législatif. Nous voulons aussi accroître la confiance dans l’UE. À cet effet, l’Union doit commencer par faire preuve de plus d’ouverture et de transparence, et protéger les droits des citoyens en toute circonstance. Maroš Šefčovič nous a prouvé qu’il était prêt à réaliser ces objectifs. »

Domènec Ruiz Devesa, eurodéputé et coordinateur S&D en commission Affaires constitutionnelles, a ajouté ce qui suit :

« Au cours des cinq prochaines années, le viceprésident désigné Šefčovič aura l’occasion de rapprocher les citoyens des processus de décision de l’UE en dopant le rôle du Parlement européen. De la sorte, les gens auront vraiment leur mot à dire dans les décisions qui affectent leurs vies. Notre Groupe soutiendra résolument Maroš Šefčovič dans sa volonté d’élaborer un nouveau droit d’initiative pour le PE, et de réaliser l’engagement d’assurer aux eurodéputés un droit d’enquête. De même, nous sommes confiants que le commissaire désigné saura faire de la Conférence sur l'avenir de l'Europe un outil de promotion des réformes institutionnelles indispensables, et ce conjointement avec les citoyens et partenaires sociaux de l’UE. »

Tiemo Wölken, eurodéputé et coordinateur S&D en commission Affaires juridiques, a précisé les points suivants :

« La prestation du viceprésident désigné Šefčovič lors de son audition d’aujourd’hui était solide. Cela constitue la preuve qu’il dispose tant des compétences que de l’expérience pour apporter du concret aux citoyens de l’UE. Notre Groupe est convaincu que, dans le cadre de l’amélioration du processus législatif, compétence de son portefeuille, Maroš Šefčovič visera tant la qualité que la quantité. Il s’agit d’éviter une approche étroite de la simplification du droit de l’UE. Nous avons souligné que l’application, en la matière, du principe ‘un pour un’ (One In, One Out – OIOO) ne peut être purement mathématique. Avec Maroš Šefčovič à la barre, nous pouvons aussi veiller à ce que toutes les initiatives législatives destinées à faciliter l'introduction de l’intelligence artificielle ne sapent pas les droits fondamentaux des citoyens, par exemple dans le domaine de la protection des données et de la vie privée. »

 

Eurodéputés impliqués

MORAES Claude

Vice-président/e
Royaume-Uni

RUIZ DEVESA Domènec

Coordinateur
Espagne

WÖLKEN Tiemo

Coordinateur
Allemagne

Contact presse S&D

Tuttlies Utta
Head of Department

TUTTLIES Utta

Allemagne

Sur le même sujet

Communiqué de presse

Conservateurs et libéraux ont empêché de poser des questions cruciales sur les conflits d’intérêts de Thierry Breton

Communiqué de presse

« Il est encore possible de trouver un compromis entre les candidats de tête concernant la présidence de la Commission européenne », affirme Iratxe Garcia

Communiqué de presse

Pour le chef de file du Groupe S&D, les dirigeants de l’UE doivent envoyer un audacieux signal de renouveau depuis Sibiu