Publié:
18/12/2018
Partager:

Nous avons été les promoteurs d’une série d’actions et initiatives qui s’attaquent au blanchiment d’argent, à l’évasion fiscale, à l’évitement fiscal, et à la concurrence fiscale déloyale entre pays de l’UE. Pour commencer, nous avons obtenu la création de commissions spéciales du Parlement européen. De la sorte, nous avons placé au centre de l’attention les enquêtes sur les scandales des Panama Papers et des LuxLeaks. De plus, nous avons conduit la révision de la directive relative au blanchiment d’argent. Celle-ci assure l’échange automatique d’informations entre administrations fiscales, ce qui contribue à la prévention de l’évitement fiscal et de l’évasion fiscale.

Dans le même ordre d’idées, nous nous sommes battus en faveur de la tenue, par les multinationales opérant dans l’UE, d'une comptabilité annuelle pays par pays, destinée à la publication. Cela permet aux autorités fiscales de comprendre dans quels pays les multinationales réalisent leurs bénéfices, et empêche celles-ci de pratiquer l’évasion fiscale. Il s’agit d’une mesure cruciale pour obliger les entreprises à payer des impôts dans les pays où elles réalisent leurs bénéfices.

Other achievements

Voir nos dernières actions

Communiqué de presse

Ajustement du CRR : les nouvelles règles poussent les banques à pomper de l’argent dans l’économie réelle

Communiqué de presse

Lettre conjointe des présidents des groupes du PE aux dirigeants de l’UE, à la veille de la réunion du Conseil européen

Communiqué de presse

En définissant sa taxonomie, l’UE établit la mesure étalon mondiale des investissements durables – et les S&D mettent l’argent au service de la planète et des gens