Published: 18/12/2018
Share:

Voilà plusieurs années que nous conduisons le combat pour le renouveau du partenariat de l’UE avec l’Afrique. À cette fin, nous avons organisé des « Semaine de l’Afrique » annuelles. Il s’agissait de réunir des partenaires qui partageaient nos valeurs progressistes, pour élaborer un nouveau partenariat entre l’Afrique et l’Europe.

Nous attachons plus de valeur aux droits de l'homme et à la démocratie qu’aux intérêts des multinationales. Dans cet esprit et au bout d’une campagne longue et dure, le Groupe S&D a réussi à convaincre le reste du Parlement de mettre en place un système légalement contraignant de traçabilité de minerais comme l’or, l’étain, le tungstène et le tantale. Il s’agissait d’empêcher la commercialisation de ces produits dans l’UE de financer les milices armées, ou de favoriser les violations des droits de l'homme dans les régions en conflit.

Dans une perspective de promotion de la stabilité, de la sécurité et de la non-prolifération au Moyen-Orient, nous avons présidé à de nombreuses initiatives en Irak, Iran, Arabie saoudite ainsi qu’au Koweït. L’accord nucléaire sur l’Iran, par exemple, qui a levé les sanctions économiques contre ce pays en échange d’assurances sur la non-poursuite de son programme nucléaire, a été un des succès majeurs de notre diplomatie multilatérale.

Par ailleurs, nous croyons au commerce international – à condition de servir les intérêts de nos citoyens et travailleurs. Dans cette optique, nous nous sommes battus pour protéger les travailleurs et les petites et moyennes entreprises d’Europe contre la concurrence déloyale. Notre Groupe a obtenu que l’Union européenne n’attribue pas à la Chine le statut d’économie de marché. En effet, cela aurait privé l’Europe de moyens de défense forts contre le dumping pratiqué par les entreprises chinoises. Au contraire, nous avons contribué au renforcement des instruments de défense commerciale qui protègent l’Europe contre la concurrence déloyale.

Enfin, nous avons obtenu l’inclusion, dans les accords commerciaux, de règles plus strictes et plus ambitieuses en matière environnementale et sociale – dans le cadre, par exemple, du CETA (AECG) entre l'UE et le Canada. Nous avons également renforcé les instruments de défense commerciale de l’UE contre la concurrence déloyale en matière d’importations.

Other achievements

Voir nos dernières actions

Communiqué de presse

« La violence au Soudan doit s’arrêter immédiatement – le dialogue est la seule voie vers la transition démocratique et de nouvelles élections » , déclarent les S&D

Communiqué de presse

« La dernière attaque d’Orbán contre la liberté académique ne sera pas tolérée », déclare Udo Bullmann, chef de file du Groupe S&D

Événement

Albania and its European perspective