Partager:

Ce 6 février, le Parlement européen votait la fin du géoblocage des biens et services au sein de l’UE. Cela signifie que les sites internet et les commerces en ligne ne pourront plus bloquer les personnes qui accèdent à leur site ou y font des achats, pour la seule raison que celles-ci se trouvent dans un autre pays de l’UE.

 

Josef Weidenholzer, eurodéputé et viceprésident du Groupe S&D pour l’union numérique, a déclaré ceci :

« Le PE a pris une décision positive pour les citoyens de l’UE, qui auront accès à un plus vaste éventail de biens et services. En effet, ce règlement améliore le choix des consommateurs, car il leur permettra d’accéder plus facilement et moins chèrement à des biens et services d’autres États membres. De plus, les négociateurs du Parlement européen ont inséré dans la loi une clause d'évaluation. Celle-ci oblige la Commission à évaluer le fonctionnement de la loi au bout de deux ans, afin d’étendre ensuite la portée de l’interdiction du géoblocage. »

 

Virginie Rozière, eurodéputée S&D et porteparole du Groupe S&D pour le rapport sur le géoblocage, a ajouté ceci :

« Cet accord élargit le choix des consommateurs et constitue un nouveau pas vers la mise en place d’une Union authentiquement numérique. En effet, les entreprises ne pourront plus arnaquer les clients en leur faisant payer des prix radicalement différents selon l’État membre où ils se trouvent. Désormais, les consommateurs peuvent chercher le meilleur prix dans n’importe quel pays de l’UE. Ceci illustre le combat du Groupe S&D en faveur de l’identité des règles et protections dans les mondes en ligne et hors ligne. Car nous ne pouvons pas permettre à l’internet d’être une zone hors-la-loi. »

Sur le même sujet

Communiqué de presse

L’arrêt de la CJE contre Volkswagen montre l’urgence de l’instauration des recours collectifs au niveau de l’UE

Communiqué de presse

En l’absence d’une règlementation antiblanchiment, européenne et efficace, les criminels se remplissent les poches

Communiqué de presse

Le Royaume-Uni choisit de jouer la montre, nous restons sur notre position