Partager:

Ce 1er octobre, la commissaire désignée à la politique régionale, Corina Creţu, a commencé à chercher, conjointement avec le Parlement européen, une solution au problème des paiements en souffrance relatifs à la politique de cohésion, qui portent sur un montant global de 23,4 milliards d'euros. Elle souhaite aussi améliorer le système, afin de prévenir tout retard de paiement à l’avenir.

Lors de son audition parlementaire, Mme Creţu a abordé les principaux défis de la politique régionale. La stratégie qu’elle a proposée pour les cinq prochaines années a obtenu le plein soutien des Socialistes & Démocrates.

Andrea Cozzolino, eurodéputé et porte-parole S&D pour cette audition, a déclaré ceci :

« Nous partageons la conception de Corina Creţu que la politique régionale constitue un des principaux instruments de solidarité dans la lutte contre l’inégalité au sein de l’UE. Elle permet d’offrir des perspectives à chacun, indépendamment de son lieu de vie. »

« Dans cette optique, les fonds structurels et d’investissement jouent un rôle clé dans la mise en œuvre du plan de M. Juncker, qui vise à favoriser la croissance, la création d'emploi et la compétitivité par l’investissement malin. La priorité ira au développement de la capacité des investissements publics à entraîner les fonds privés. L’implication des autorités locales dans tous les projets et dans la stratégie macro-régionale sera une autre priorité. »

« Mme Creţu a promis de collaborer étroitement avec le PE, pour convaincre la Commission de la nécessité de la ponctualité des paiements et de l’arrêt de l’effet boule de neige provoqué par les retards d’approvisionnement des fonds de l’UE. Elle peut compter sur notre soutien pour amender le budget 2014 afin de tenir les engagements de l'UE, ainsi que pour trouver à ce problème une solution durable. »

« Par ailleurs, nous saluons son engagement à accorder plus d’attention aux villes, étant donné que 75 % des citoyens de l’UE vivent dans des zones urbaines. Elle a reconnu la nécessité de programmes de partenariat de grande qualité et favorisera ceux-ci en tant que commissaire. »

Eurodéputés impliqués

COZZOLINO Andrea

COZZOLINO Andrea

Membre
Italie

Contact presse S&D

Martin De La Torre Victoria
President's spokesperson

MARTIN DE LA TORRE Victoria

Espagne

Sur le même sujet

Communiqué de presse

« Le temps presse pour les ODD : il reste 10 ans pour réaliser le développement durable », déclarent les S&D

Communiqué de presse

Le Parlement européen adopte le Fonds pour une transition juste, première étape du Green Deal européen

Communiqué de presse

« ReactEU est une bouée de sauvetage pour les gens – il faut donc le financer solidement », déclarent les S&D