Partager:

Le semestre de présidence portugaise de l’Union européenne commence ce 1er janvier 2021. Dans cette perspective, le président du Parlement européen et les chefs des groupes politiques ont rencontré, ce 2 décembre, le premier ministre portugais António Costa, accompagné de six de ses ministres.

Dans ce contexte, le Groupe S&D a appelé les gouvernements hongrois et polonais à accepter le mécanisme de défense de l’État de droit et à permettre l’adoption, dans les plus brefs délais, du prochain budget septennal de l’UE et du plan de relance.

Iratxe García, présidente du Groupe S&D, a déclaré ceci, après cette rencontre :

« Je suis convaincue que la présidence portugaise sera l’occasion de montrer que nous pouvons surmonter la crise socioéconomique provoquée par la pandémie de COVID-19 en mettant en œuvre des politiques fondées sur la solidarité et en prenant soin des plus vulnérables.  En effet, le gouvernement portugais dirigé par António Costa a déjà démontré l’inefficacité de l’austérité, en gérant de manière humaine la crise financière de 2008. »

« Les cinq objectifs de la présidence portugaise sont également les principaux objectifs poursuivis par le Groupe S&D : renforcer la résilience économique européenne en se fondant sur la solidarité et la préparation ; faire progresser le socle social, en renforçant les politiques publiques de lutte contre la pauvreté, en encourageant la création d'emploi et en renforçant les systèmes de santé ; accélérer la transition numérique et la rendre équitable ; assurer une transition durable vers une économie verte, en ne laissant personne sur la touche ; renforcer le multilatéralisme et les partenariats internationaux. »

« Notre famille politique continue à défendre fermement l’État de droit. Nous voulons que l’accord conclu en la matière par le Parlement, le Conseil et la Commission soit respecté. Or, les seuls doutes et la seule opposition à cet accord proviennent de la droite, incapable de s’unir et de résoudre ses problèmes internes. »

« Pour réaliser avec succès le programme ambitieux présenté par la présidence portugaise, le budget européen doit être adopté dans les plus brefs délais. J’espère que les eurodéputés du PPE et du CRE réussiront à persuader les gouvernements hongrois, polonais et slovène d’accepter le mécanisme de défense de l’État de droit et de débloquer les fonds. »

Carlos Zorrinho, eurodéputé et chef de la délégation portugaise du Groupe S&D, a ajouté ce qui suit :

« La délégation portugaise du Groupe S&D, ainsi que la direction de celui-ci, soutiendront résolument et activement la prochaine présidence portugaise de l’UE. »

« Nous nous attacherons au renforcement de la dimension sociale du projet européen, en veillant à ce que les transitions numérique et écologique s’articulent autour d’un ‘cœur rouge’ puissant. Pour surmonter la crise actuelle, il faut en effet combiner et renforcer ces priorités. Il s’agit paver la voie pour un avenir plus résilient et plus durable. »

« Nous saluons les projets de la présidence portugaise destinés à améliorer la place de l’UE dans l’arène internationale, en tant que leader mondial et puissance multilatérale, et nous les soutiendrons. Dans cette optique, le rétablissement des bonnes relations historiques avec la nouvelle administration US, et les sommets prévus avec l’Afrique et avec l’Inde, constituent des perspectives très importantes pour la réalisation de ces objectifs. »

« Nous œuvrerons ensemble à la mise en œuvre rapide et efficace d’une riposte à la pandémie. Celle-ci doit s’appuyer sur une coordination améliorée entre États membres, et sur le lancement d’un plan de vaccination équitable et efficient à l’échelle de l‘UE. »

Eurodéputés impliqués

GARCÍA PÉREZ Iratxe

GARCÍA PÉREZ Iratxe

President/e
Espagne

Contact presse S&D

Martin De La Torre Victoria
President's spokesperson

MARTIN DE LA TORRE Victoria

Espagne

Sur le même sujet

Communiqué de presse

« Tout le monde a droit à son ‘chez soi’ », déclarent les S&D, qui réclament des logements décents et abordables pour tous

Communiqué de presse

« Si la Russie ne relâche pas immédiatement Alexeï Navalny, l’UE doit imposer de nouvelles sanctions », déclarent les S&D

Communiqué de presse

Pour les S&D, la Commission doit intensifier les efforts d’éradication mondiale du COVID-19 – c’est la seule manière de se débarrasser de cette pandémie