Publié:
Partager:

Ce 12 février, la plénière du Parlement européen avait son premier échange de vues au sujet de la nouvelle stratégie africaine générale de l’UE. Le Groupe des Socialistes & Démocrates a salué l'approche constructive et positive présentée par la commissaire Jutta Urpilainen. Les S&D rappellent la nécessité cruciale de viser la mise en place d’un partenariat entre égaux avec les pays africains, fondé sur la confiance et l’assomption des responsabilités. Le Groupe demande des investissements ciblés pour doper la croissance économique, dans le respect de la démocratie et des droits humains et dans le cadre des Objectifs du développement durable (ODD) de l’ONU.

Udo Bullmann, eurodéputé et coordinateur S&D en commission DEVE, a déclaré ceci :

« La perspective de l’ouverture d’un nouveau chapitre dans les relations entre l’UE et l’Afrique enthousiasme notre Groupe. Nous appelons la Commission à profiter de cette future stratégie africaine de l’UE pour poser les fondements d’un nouveau partenariat entre égaux, dans l’esprit de l’Agenda 2030 et des Objectifs du développement durable des Nations Unies. La nouvelle stratégie doit permettre la construction d’un avenir plus durable, prospère et sûr pour l’Afrique, l’Europe et toute la communauté mondiale. »

« Si nous voulons que les choses changent pour le mieux, conformément à l’Agenda 2030 des Nations Unies, nous devons placer la lutte contre les inégalités au cœur de nos actions. Ce n’est qu’en combattant les inégalités sous toutes leurs formes – tant au sein des sociétés que dans les relations entre l’UE et l’Afrique – que nous contribuerons à l’autonomisation de nos partenaires du Sud de la planète, et que nous pourrons définir conjointement un nouveau modèle de développement durable pour tous. »

« Cependant, ce but ne pourra être atteint si la nouvelle stratégie africaine de l’UE se focalise exclusivement sur ce que l’Europe perçoit comme ses intérêts économiques et sécuritaires à court terme. En conséquence, nous attendons de la Commission qu’elle ne cède pas aux pressions obstructionnistes, mais qu’elle propose une approche équilibrée des futures relations africaines de l’UE. »

Kati Piri, viceprésidente S&D responsable des affaires étrangères, a ajouté ce qui suit :

« Le Groupe S&D a toujours été partisan d’un changement de paradigme pour les relations de l'UE avec l’Afrique. Celle-ci est un vrai partenaire naturel de l’Europe, et notre coopération doit être totalement exempte des stéréotypes du passé. Dans cet esprit, ce débat nous donne l'occasion de plaider pour un partenariat fort et mutuellement profitable entre nos deux continents. Nous sommes enchantés que la nouvelle Commission se soit montrée disposée à adopter cette approche. Nous sommes confiants que cela se reflètera dans la stratégie définitive de l’UE avec l’Afrique. »

« ‘Avec l’Afrique’ signifie mise en place d’un authentique partenariat entre égaux. Si l’économie et la gestion des flux migratoires constitueront à coup sûr des éléments importants de notre relation future, ils ne pourront en être les composants uniques ni principaux. L’UE a le devoir politique de se démarquer du modèle de puissance exclusivement économique incarné par d’autres acteurs mondiaux comme la Chine ou les pays arabes. »

« Le partenariat que nous voulons établir et développer avec les pays africains doit s’attaquer drastiquement aux inégalités, apporter la stabilité par la lutte antiterroriste, favoriser le commerce équitable et l’agriculture durable et promouvoir l'égalité d’accès des jeunes à une éducation de qualité. Il faut éradiquer les racines de la pauvreté et des inégalités. »

« Tous ces objectifs constituent le fondement des ODD, qui doivent nous guider à la manière d’une étoile polaire. »

« L’Europe et l’Afrique sont confrontées aux mêmes menaces – mais elles partagent aussi les mêmes opportunités. Ensemble, et seulement ensemble, nous les surmonterons, pour le bien de nos citoyens et des générations plus jeunes. »

Eurodéputés impliqués

PIRI Kati

Vice-président/e
Pays-Bas

BULLMANN Udo

Coordinateur
Allemagne

Contact presse S&D

BERNAS Jan

Press Officer
Italie

Sur le même sujet

Communiqué de presse

Les S&D saluent la solidarité affichée par l’UE envers les pays partenaires confrontés aux COVID-19

Communiqué de presse

Les S&D applaudissent la décision d’ouvrir les négociations d’adhésion avec l’Albanie et la Macédoine du Nord

Communiqué de presse

« L’UE ne peut pas laisser les Balkans occidentaux lutter seuls contre le coronavirus », affirment les S&D