Partager:

Le Groupe S&D au Parlement européen organise, en collaboration avec le Groupe PSE au Comité européen des Régions, la Fondation européenne d'études progressistes (FEEP), le parti socialiste européen et la municipalité de Vienne, une série d’événements en ligne destinés à placer le logement en tête de l’agenda de la relance. Ces événements auront lieu du 25 au 29 janvier 2021.  Iratxe García Pérez, présidente du Groupe S&D, interviendra en ouverture et en clôture de la semaine.

Les personnalités suivantes figurent parmi les intervenants : Frans Timmermans, viceprésident exécutif de la Commission européenne ; Leilani Farha, ancienne rapporteuse spéciale de l’ONU pour le droit au logement et directrice mondiale de The Shift ; Agnes Jongerius, membre S&D du Parlement européen ; Fernando Medina, maire de Lisbonne et membre du Groupe PSE ; Saskia Sassen, professeure Robert S. Lynd de sociologie et ancienne présidente de la commission Global Thought à l’université Columbia ; ainsi que de nombreuses autres.

Iratxe García Pérez, présidente du Groupe S&D, a déclaré ceci :

« L’accès à un logement décent et abordable est un droit humain. Garanti, de plus, par la Charte sociale européenne, ce droit n’a toutefois jamais été pleinement mis en œuvre. En conséquence, il faut légiférer et mettre en place des incitants pour le logement social. Dans cette optique, les Socialistes & Démocrates au Parlement européen luttent pour inscrire au Semestre européen les dépenses sociales comme règle d’or. Car il est difficile d’expliquer pourquoi il est prévu de réserver 37 % des dépenses du Fonds de relance au Green Deal et 20 % à l’économie numérique, mais qu’il n’y a aucune obligation d’investir dans les gens. Ensemble, nous autres progressistes pouvons changer cette situation ! »

Christophe Rouillon, président du Groupe PSE en Comité européen des Régions, maire de Coulaines (France), a indiqué ceci :

« Si le logement est un droit fondamental, celui-ci est loin d’être réalisé au sein de l’UE d’aujourd’hui – en particulier après la crise du COVID-19. De plus, le logement est un élément essentiel de la réussite des objectifs du Green Deal européen. Voilà pourquoi nous demandons un ‘Deal européen pour le logement’, dont chaque ville, village et région fera partie et sera un acteur. Je suis fier que la famille progressiste, de ses échelons locaux aux niveaux national et européen, soit uni dans ce combat commun. »

Serguei Stanishev, président du PSE, a ajouté ceci :

« Dans toute l’Europe, notre famille politique lutte pour le droit de chacun à vivre dans la dignité, dans un environnement correct et des habitations décentes. Comme le démontre cet événement, il s’agit d’une priorité pour les socialistes et démocrates. Nous continuerons à lutter pour une UE garante du logement pour tous, de bonne qualité, durable et abordable . »

Michael Ludwig, maire de Vienne et membre du Groupe PSE en Comité européen des Régions, a déclaré ceci :

« Une bonne politique du logement plonge des racines profondes dans les communautés locales. Il s’agit de protéger les citoyens – non seulement, mais bien sûr également, en temps de crise. La pandémie provoquée par le coronavirus montre clairement que des interventions fortes sont absolument indispensables pour empêcher les évictions et sanctuariser les logements. Cependant, nous autres villes et régions d’Europe, avons besoin de l’UE pour protéger les citoyens contre des évolutions mondiales qui portent préjudice aux marchés du logement. Il s’agit, entre autres, de la financiarisation, de la touristification et du blanchiment d’argent. Ces interventions doivent procéder d’une conception affirmée du logement comme droit et non comme bien marchand. Dans cette optique, l’investissement public dans la construction et la rénovation de logements doit contribuer à la cohésion sociale et au bien-être commun, sans oublier la lutte contre le changement climatique. »

László Andor, secrétaire général du FEEP, a ajouté ceci :

« L’Union européenne peut soutenir l’amélioration des conditions de logement à l’aide d’investissements provenant du Fonds structurel et d'investissement européen, du fonds InvestEU, et d’emprunts auprès de la BEI. Le New Deal Vert, le socle européen des droits sociaux, l’agenda urbain sont des exemples d’approches et de solutions durables. Par ailleurs, il faut renforcer la réglementation du secteur financier pour empêcher des familles d’être les victimes de systèmes de prêts au logement spéculatifs ou frauduleux. »

Le programme complet est accessible ici

Note aux rédacteurs :

Le débat d’ouverture de #ProgressiveHousingWeek sera diffusé en direct sur Facebook et YouTube. RSVP ici.

En octobre 2020, le Groupe PSE lançait un appel signé par plus de 100 dirigeants locaux, nationaux et européens, en faveur d’un « Deal européen pour le logement », dans le cadre de la stratégie européenne de rétablissement à long terme.

Groupe S&D | Victoria Martin de la Torre, porteparole de la présidente du Groupe S&D, victoria.martindelatorre@europarl.europa.eu +32 473 23 41 73.

Eurodéputés impliqués

GARCÍA PÉREZ Iratxe

GARCÍA PÉREZ Iratxe

President/e
Espagne
JONGERIUS Agnes

JONGERIUS Agnes

Head of delegation
Coordinateur
Pays-Bas
DURA FERRANDIS Estrella

DURA FERRANDIS Estrella

Membre
Espagne
PIZARRO Manuel

PIZARRO Manuel

Membre
Portugal
STANISHEV Sergei

STANISHEV Sergei

Membre
Bulgarie

Contact presse S&D

Martin De La Torre Victoria
President's spokesperson

MARTIN DE LA TORRE Victoria

Espagne
Pelz Silvia

PELZ Silvia

Press Officer
Allemagne

Sur le même sujet

Communiqué de presse

Des salaires minimums équitables et des conditions de travail équitables sont indispensables pour mettre fin au scandale de la pauvreté des travailleurs

Communiqué de presse

En finir avec la pauvreté infantile : les S&D réalisent avec les gouvernements de l’UE un accord politique de financement de la garantie pour l’enfance

Communiqué de presse

Les S&D établissent une feuille de route pour des logements et des rénovations abordables – à présent, à la Commission d’agir