Publié:
Partager:

Le Groupe S&D demande avec insistance l’instauration d’une nouvelle méthode de nomination aux postes de direction, tant pour l’UE et que pour les États membres. En effet, en nommant Philip Lane au Directoire de la Banque centrale européenne (BCE) et José Manuel Campa à la tête de l’Autorité bancaire européenne (ABE), l’UE a une nouvelle fois passé l’équilibre hommes-femmes par pertes et profits. Alors qu'au sein de la commission Affaires économiques et monétaires, les S&D ont été dès le départ la force motrice pour l’adoption d’un amendement en faveur de l’équilibre hommes-femmes. Dans ces conditions, le Groupe S&D demande au PE d’adopter, la semaine prochaine, une résolution destinée à modifier les procédures de nomination dans le sens de l’égalité des sexes. Il invite les autres groupes politiques à soutenir cette résolution. 

Pervenche Berès, eurodéputée et porteparole du Groupe S&D pour les affaires économiques et monétaires, a déclaré ceci :

« Les femmes restent sous-représentées dans les postes de direction du secteur des services bancaires et financiers. Nous ne pouvons pas accepter cette discrimination permanente. En conséquence, la résolution que nous proposons à la plénière de la semaine prochaine demande un changement radical des postures et procédures relatives aux nominations dans l’ensemble des institutions européennes et nationales, pour l’application de l’égalité des sexes. Nous attendons également une réponse précise du Conseil à la lettre* que lui a adressée le Parlement européen, cette semaine, et qui soulève cette question. À l’avenir, nous ne prendrons en considération aucune liste de candidats non- respectueuse de l’équilibre des sexes. » 

Mercedes Bresso, eurodéputée et viceprésidente S&D chargée du modèle économique et social, a ajouté ce qui suit :

« Nous ne tolérerons plus aucune proposition unisexuée pour les postes de direction en Europe, à commencer par le secteur bancaire. Même si, dans le cas présent de la Banque centrale européenne (BCE) et de l’Autorité bancaire européenne (ABE), les auditions des candidats sélectionnés ont montré que ceux-ci présentaient toutes les qualifications requises, nous regrettons vivement qu’on ne nous ait pas présenté une proposition équilibrée dès le départ. »

 

Note aux rédacteurs

Lettre à la Commission : https://www.socialistsanddemocrats.eu/sites/default/files/2019-03/EP_letter_%20to_Commission_190305.pdf 

Lettre au Conseil : https://www.socialistsanddemocrats.eu/sites/default/files/2019-03/EP_letter_%20to_Council_190305.pdf

 

Documents concernés

Publié: 09/01/2019

Letter to the Council

Publié: 09/01/2019

Letter to the Commission

Contact presse S&D

WOLSCHLAGER Markus

Political Advisor
Autriche

Sur le même sujet

Communiqué de presse

L’Europe s’est enfin dotée d’une stratégie pour réaliser l’égalité femmes-hommes – à présent, il s’agit de la mettre en œuvre !

Communiqué de presse

Iratxe García signe un protocole d'accord avec le groupe parlementaire du parti Morena au Sénat mexicain

Communiqué de presse

Pour les S&D, la stratégie numérique européenne ne doit laisser personne sur la touche