Partager:

L’eurodéputé et viceprésident du Groupe S&D Victor Boştinaru a déclaré ceci :

« L’Union européenne et la communauté internationale ne peuvent pas fermer les yeux sur la crise humanitaire et l’escalade de violence qui sévissent à Afrin et ses alentours, en Syrie. Les Syriens, qui ont déjà fui une fois leurs maisons, sont de nouveau piégés entre les belligérants, sans la moindre protection et sans fournitures médicales. »

« Si la Turquie a le droit légitime d’assurer la sécurité de sa frontière, ce droit ne doit pas servir d’excuse au ciblage indiscriminé de civils, femmes et enfants compris. Cela ne fait que détériorer encore plus la situation déjà catastrophique de la région. »

« Or, les Unités de protection du peuple (YPG) kurdes ont grandement contribué à la lutte contre Daech, et représenter l’ensemble de ses combattants comme des terroristes est une simplification abusive. Dans ces conditions, l’Union européenne ne peut plus rester silencieuse et inerte face à ce qui apparaît maintenant comme une attaque contre toute la population kurde d’Afrin. »

« En conséquence, nous exhortons toutes les parties à respecter le droit humanitaire, et nous demandons l’accès total de l’aide humanitaire aux régions belligérantes. »

 

Knut Fleckenstein, eurodéputé et porteparole S&D pour les affaires étrangères, a ajouté ce qui suit :

« Les actions de l’armée turque en Syrie contreviennent à toutes les règles du droit international. De plus, l’opération militaire contre l'enclave d’Afrin, à majorité kurde, risque de faire capoter les négociations de paix de Genève, qui restent la seule manière de progresser vers une paix soutenable et durable en Syrie. Dans ces conditions, tous les efforts doivent se concentrer sur la lutte contre Daech et d’autres groupes en Syrie, qualifiés de terroristes par l’ONU. »

Contact presse S&D

 BERNAS, Jan

BERNAS, Jan

Political Advisor
Italie

Sur le même sujet

Communiqué de presse

« Les massacres au Yémen doivent s’arrêter – impossible de passer sous silence les responsabilités accablantes de l’Arabie saoudite et des Émirats Arabes », déclarent les S&D

Communiqué de presse

L’UE doit demander des comptes au Kremlin : il est temps d’imposer de nouvelles sanctions ciblées

Communiqué de presse

Pour les S&D, l’UE doit forger une stratégie africaine équitable et durable, gage de l’avenir des relations UE-Afrique