Publié:
Partager:

Gianni Pittella, président du Groupe S&D, a fait la déclaration suivante après la réunion des ambassadeurs de l’UE en Afrique, ce 2 septembre :

« La réunion des ambassadeurs de l’UE en Afrique, qui s’est tenue aujourd’hui, a permis d’aborder les récents développements dans les pays africains et de réfléchir aux initiatives et mesures concrètes que pourrait prendre l’UE, afin de contribuer aux efforts de renforcement de la démocratie et du développement social et économique du continent africain. Les viceprésidents du Groupe S&D Elena Valenciano et Victor Boștinaru, la présidente de la commission du développement du PE et eurodéputée S&D Linda McAvan, et la membre de l’Assemblée parlementaire conjointe ACP-UE et eurodéputée S&D Marie Arena, ont participé à la réunion. »

« Nous pensons que pour les pays africains, le changement ne viendra pas de l’extérieur mais de l’intérieur, de l’action des meilleures énergies politiques et économiques de l’Afrique. Dans cette optique, le rôle de l’Europe doit être proactif, économique et politique. Elle doit soutenir ceux qui cherchent des solutions progressistes pour favoriser une vraie démocratie. En conséquence, l’Union européenne doit cesser d’être un pur bailleur de fonds pour devenir un acteur crédible, qui aide les populations, et les jeunes générations en particulier, en créant des conditions acceptables pour l’enseignement et l’emploi. À cet effet, l’Europe doit agir de manière unie en faveur du développement équitable, et non seulement à travers des initiatives nationales unilatérales. »

« Par ailleurs, nous sommes fermement convaincus que le développement économique et politique doit aller de pair avec le respect des droits de l’homme et la lutte contre toute forme de discrimination ou d’inégalité fondées sur la race, l’argent ou la classe sociale. Car nous savons que la discrimination et les inégalités sont le terreau des extrémismes et des tendances terroristes comme Boko Haram, qui constituent une menace mondiale. »

« Le Groupe S&D se bat et continuera à ses battre pour la réalisation de ces objectifs, pour mettre fin à la corruption et favoriser la bonne gouvernance. Dans cet esprit, nous demanderons au président Juncker de faire de l'Afrique une grande priorité de la politique extérieure de l’UE. Dans la même optique, le Groupe S&D organisera en décembre 2015 une Semaine de l’Afrique au Parlement européen. »

« Par ailleurs, notre Groupe est et reste fondamentalement attaché aux missions d’observation électorales en Afrique, qui constituent à nos yeux des outils fondamentaux de construction de la démocratie. Dans cet esprit, nous implorons les dirigeants africains à respecter le processus électoral ainsi que la lettre des constitutions de leurs pays. »

Sur le même suje

Communiqué de presse

Trois activistes brésiliens de l’environnement et des droits humains nominés par les S&D pour le prix Sakharov 2019

Communiqué de presse

Les S&D demandent une commission parlementaire spéciale pour enquêter en profondeur sur les ingérences étrangères dans les processus démocratiques européens

Communiqué de presse

Nous sommes aux côtés de Kaftancioglu, grande figure de l’opposition en Turquie, contre son inacceptable condamnation à 9 ans de prison