Publié:
Partager:

Les S&D demandent depuis des années l’instauration d’un environnement numérique équilibré au sein de l’Union européenne. Le Parlement européen adoptait enfin ce 17 avril une règlementation qui vise à accroître l’équité et la transparence de plateformes en ligne comme Amazon, eBay ou Skyscanner. Si on y ajoute les autres initiatives récemment mises en œuvre, l’UE est en bonne voie pour réaliser le marché unique numérique au bénéfice des citoyens et des entreprises.

 

Christel Schaldemose, eurodéputée S&D et négociatrice du Parlement européen pour les nouvelles règles, a déclaré ceci :

« Les plateformes comme Amazon, Google-shopping ou eBay nous incitent de plus en plus à chercher les meilleures affaires et les prix les plus bas. Si nous obtenons des prix plus bas, nous assurons en même temps à ces entreprises d’énormes parts de marché, ainsi qu’un pouvoir considérable sur les entreprises qui vendent via leurs plateformes. Cela favorise aussi le développement de pratiques commerciales déloyales et l’absence de transparence, susceptibles de faire aussi bien la perte que la fortune des petites entreprises. Il est essentiel que les règles applicables aux relations entre ces plateformes et leurs commerçants soient équitables et transparentes. »

« Aujourd’hui, le Parlement européen a une fois de plus prouvé qu’il n’avait pas peur de s’attaquer aux géants de l’internet. L’économie des plateformes en ligne ouvre de grandes perspectives tant aux commerçants qu’aux consommateurs, mais l’internet ne doit pas être un Far West non réglementé. Ces nouvelles propositions doperont les petites entreprises et bénéficieront aux consommateurs, au bout du compte. Les efforts déployés par les S&D ont ajouté du mordant à cette réglementation. Elle s’appliquera directement aux États membres, dès l’année prochaine. En conséquence, les entreprises européennes bénéficieront très bientôt des avantages d’une économie en ligne plus équitable. »

 

Nicola Danti, eurodéputé et porteparole du Groupe S&D pour le marché intérieur et la protection des consommateurs a ajouté ce qui suit :

« Pour réserver un hôtel ou un vol, pour acheter une nouvelle TV, vous commencerez probablement à chercher sur Skyscanner, Booking.com, Amazon ou une autre plateforme en ligne. Les entreprises cherchent donc à faire apparaître leurs produits ou service en haut de la liste. Cependant, les plateformes ne sont généralement pas très transparentes sur leur mode de classement. Le nouveau règlement changera la situation et permettra aux consommateurs de l’UE de bénéficier d’une vraie transparence et d’une information correcte. »

« Il s’agit donc d’une avancée significative en matière de protection des intérêts des petites entreprises à l’ère numérique. À présent, nous devons achever le marché unique numérique, pour qu’il soit complètement régi par de règles équitables pour tous et pour qu’il dope la compétitivité européenne dans l’économie mondiale. »

Eurodéputés impliqués

SCHALDEMOSE Christel
Head of delegation
Coordinateur
Danemark

Contact presse S&D

ALLAN Tim
Press Officer
Royaume-Uni

Sur le même suje

Communiqué de presse

Le Parlement européen adopte des mesures de protection des travailleurs et de répression des sociétés de façade au sein de l’UE

Communiqué de presse

Les S&D renforcent la sécurité routière en Europe

Communiqué de presse

The European Personal Pension Product is a painted wall that was badly constructed: despite a number of improvements in consumer protection, PEPP still lacks a Pan European vision, say S&Ds