Publié:
Partager:

Ce 23 octobre, le Groupe S&D demandait en plénière du PE un budget historiquement maximal et aligné sur nos priorités. Les 3 milliards d’euros supplémentaires demandés par rapport à la proposition de la Commission sont indispensables pour la réalisation de priorités cruciales comme la lutte contre le changement climatique, Erasmus+, la problématique des migrations, le développement et l’initiative pour l’emploi des jeunes. Il ne fait pas de doute que cette proposition de hausse de 3 milliards fera l’objet de négociations dures. Dans cette perspective, les membres du Groupe S&D appellent les États membres de l’UE à intensifier leurs efforts et responsabilités financières.

Eider Gardiazabal Rubial, eurodéputée et porteparole S&D pour le budget, a déclaré ceci :

« Pour 2020, les S&D ont tenté de tirer le maximum du budget de l'UE en poussant aux limites la flexibilité permise par le CFP actuel. Notre priorité est claire. Il faut soutenir la lutte contre le changement climatique, ainsi que toutes les politiques de l’UE qui ont des effets réels sur la vie quotidienne des citoyens, régions, villes et territoires de l’Union. »

Pierre Larrouturou, eurodéputé et négociateur du Groupe S&D pour ce dossier, a ajouté ce qui suit :

« Le Groupe S&D a pris ses responsabilités : il a amélioré le budget 2020 de l’UE et il a exploité toutes les marges permises par le CFP actuel. Il s’agissait de mettre en œuvre nos priorités, notamment les investissements climatiques, l'emploi et l’éducation des jeunes, les migrations et le développement. »

« Nous espérons que le Conseil prendra lui aussi ses responsabilités lors de la conciliation à venir. Il doit faire les efforts nécessaires pour atteindre ses engagements concernant les investissements dans la mitigation climatique ainsi que dans les autres priorités. »

« Mais il faut faire face aux faits : les CFP et budget 2020 de l’UE restent insuffisants pour répondre aux besoins et défis majeurs de notre époque. L’Union doit intensifier ses ambitions pour le prochain CFP, y compris en adoptant de nouvelles ressources propres. Il s’agit de servir la dignité humaine et la protection de la planète. »

Eurodéputés impliqués

GARDIAZABAL RUBIAL Eider

Coordinateur
Espagne

LARROUTUROU Pierre

Membre
France

Contact presse S&D

CHIRU Dana

Press Officer
Roumanie

Sur le même sujet

Communiqué de presse

Budget 2021-2027 de l’UE : « Une réduction du CFP coûterait très cher aux citoyens », mettent en garde les S&D

Communiqué de presse

Les S&D bataillent pour adapter les règles fiscales mondiales à l’économie moderne

Communiqué de presse

Les S&D dénoncent le blocage, par les États membres, de tout progrès en matière de justice fiscale