Partager:

Ce 9 janvier, le Parlement européen donnait son feu vert final à la Facilité pour la reprise et la résilience européenne (FRR). Doté de 672,5 milliards d’euros, cet outil crucial est destiné à doper l’économie européenne après la pandémie de COVID-19.

Eider Gardiazabal, eurodéputée et négociatrice S&D pour le pour le Parlement européen, a déclaré ceci :

« Aujourd’hui, le Parlement européen ratifiait le résultat de longs mois de négociations concernant cet outil important. En effet, la Facilité pour la reprise et la résilience est la base du plan de relance Next Generation EU, destiné à remettre l’Europe sur les rails après les effets dévastateurs de la pandémie de COVID-19. Ce cadre prévoit la libération de pas moins de 672,5 milliards d’euros, sous forme de subventions et de prêts, pour soutenir les réformes et les investissements dans les États membres. »

« Le texte adopté aujourd’hui est la preuve que nous pouvons nous battre pour de futurs investissements sans lâcher nos demandes et priorités clés. Dès le départ, la position de négociation du PE était de répartir équitablement l’argent, en fonction de six axes essentiels. Il s’agissait de la transition durable, de la transformation numérique, de la cohésion économique, de la cohésion sociale et territoriale, de la résilience institutionnelle et du socle des droits sociaux. Cela impliquait, entre autres, la modernisation des administrations publiques et le soutien à la garantie pour l’enfance et pour les jeunes. De plus, la pandémie a démontré l’importance des systèmes nationaux de soins de santé ainsi que la coordination et la collaboration de ceux-ci à l’échelle européenne. Voilà une leçon que nous avons bien retenue ! »

« Personnellement, je suis aussi heureuse que nous ayons pu contribuer au renforcement de l’égalité entre les sexes, et instaurer les consultations avec les partenaires sociaux. Plus important encore, nous disposons à présent d’une clause de rétroactivité. Tout investissement réalisé depuis le 1er février 2020 dans un État membre, donc depuis le début de la pandémie en Europe, est éligible au remboursement. Cette clause apporte une bouffée d’air frais à d’innombrables sociétés et PME, qui étaient les plus durement touchées, l’année dernière. »

« Par ailleurs, notre travail pour les gens et pour la planète ne va pas s’arrêter en si bon chemin. Pour l’instant, la FRR constitue une étape importante dans la mitigation des effets de la crise du COVID-19. Conjuguée aux objectifs de 37 % des dépenses consacrées à la transition verte et 20 % à la transition numérique, c’est aussi un tremplin vers notre avenir commun. »

Eurodéputés impliqués

GARDIAZABAL RUBIAL Eider
GARDIAZABAL RUBIAL Eider
Coordinatrice
Espagne

Contact presse S&D

Chiru Dana
CHIRU Dana
Assistant
Roumanie

Sur le même sujet

Communiqué de presse
Le nouveau corpus réglementaire unique donne du mordant aux lois européennes contre le blanchiment d’argent
Communiqué de presse
« La politique extérieure et la politique de développement de l’UE doivent plus mettre en avant le respect des droits humains et la responsabilisation démocratique », déclarent les S&D
Communiqué de presse
Le Parlement européen soutient la demande S&D pour une réforme des règles budgétaires dépassées