Publié:
Partager:

Kati Piri, viceprésidente du Groupe S&D, a profité de la plénière du PE de ce 10 octobre pour appeler l’UE à réagir immédiatement au lancement de l’opération militaire turque en Syrie :

« Ce dimanche soir, le président US Trump a donné carte blanche au président Erdoğan pour envahir le nord-est de la Syrie. Ce que la Turquie vient de faire, aujourd’hui. Dirigées par les Kurdes, les Forces démocratiques syriennes (FDS) ont toujours été l’allié le plus proche de la communauté internationale dans la lutte contre l’État islamique. Ce sont eux qui ont mené les batailles de terre. Plus de 10 000 de leurs combattants ont donné leurs vies pour notre paix et sécurité à tous. À quoi cela aura-t-il servi si, à présent, les djihadistes exploitent l’invasion turque pour se réorganiser et reprendre leurs terribles violences en Syrie et dans le monde ? »

« La Turquie prétend vouloir établir une ‘zone de sécurité’. Mais ils créent en fait une zone de guerre. Les préoccupations sécuritaires d’Ankara ne peuvent être résolues par la violence, et elles ne le seront pas. En conséquence, le Groupe S&D condamne avec force cette incursion illégale. Nous exhortons la Haute Représentante à faire appel à l’ensemble des instruments et mesures punitives à sa disposition pour pousser la Turquie à respecter immédiatement le droit international et humanitaire, et à garantir la sécurité des populations dans le nord-est de la Syrie. »

« Après tous les massacres, déplacements de masse et horreurs commises par l’État islamique, les citoyens du nord-est de la Syrie sont à présent confrontés à une nouvelle explosion de violence. Et par-dessus le marché, leurs alliés internationaux les abandonnent. Après les immenses sacrifices que nos alliés Kurdes ont consentis pour notre sécurité, il n'est tout simplement pas possible de leur enfoncer un poignard dans le dos. »

Eurodéputés impliqués

PIRI Kati

Vice-président/e
Pays-Bas

Contact presse S&D

CHIRU Dana

Press Officer
Roumanie

Sur le même suje

Communiqué de presse

Les S&D condamnent l’utilisation de force létale contre les manifestants en Irak

Communiqué de presse

À la suite de l’intervention de la Turquie en Syrie, l’UE doit imposer à ce pays des sanctions économiques et l’interdiction totale de la vente d’armes

Communiqué de presse

À la suite de la récente répression violente d’une manifestation pacifique en Azerbaïdjan, les S&D estiment que l’UE doit suspendre les négociations avec ce pays