Publié:
Partager:

La négociatrice S&D Evelyne Gebhardt s’est battue pour plus de transparence dans l’utilisation des plateformes en ligne comme Amazon, booking.com et autres sites de vente en ligne. En effet, le mode de classement des produits peut être obscur pour les consommateurs qui achètent ou planifient par exemple leurs vacances en ligne. À l’avenir, les consommateurs recevront des informations sur les vendeurs, sur les critères de classement, sur les vendeurs qui ont payé pour être mieux classés, et sur le fonctionnement du système de commentaires du site. De plus, les consommateurs devront être informés s’ils ont fait l’objet d’une tarification personnalisée fondée par exemple sur le revenu estimé ou les préférences précédentes.

 

Evelyne Gebhardt, eurodéputée et négociatrice S&D pour le renforcement des règles qui régissent la protection des consommateurs de l’UE, a déclaré ceci :

« Les pratiques commerciales déloyales doivent être punies plus durement ; sinon, les lois de protection des consommateurs ne sont que des promesses creuses. Dans cet esprit, cette réforme donne plus de pouvoir aux autorités pour protéger les consommateurs. Les consommateurs pourront mettre fin à un contrat et se faire rembourser s’ils étaient victimes de pratiques déloyales. Ces nouvelles règles mettront aussi fin à la tarification excessive des lignes d’aide dans le secteur des voyages. À l’avenir, il ne sera plus possible de facturer plus que le coût de l’appel de base aux consommateurs qui appellent une compagnie de chemin de fer ou aérienne. »

Eurodéputés impliqués

GEBHARDT Evelyne

Membre
Allemagne

Contact presse S&D

WOLSCHLAGER Markus

Political Advisor
Autriche

Sur le même sujet

Communiqué de presse

Europe numérique et IA : aux yeux des S&D, la Commission européenne doit amplifier la dimension sociale des ambitions numériques de l’UE

Communiqué de presse

Pour les S&D, la stratégie numérique européenne ne doit laisser personne sur la touche

Communiqué de presse

« L’UE doit imposer un chargeur universel pour tous les téléphones portables », déclarent les S&D