Partager:

« L’itinérance aux tarifs nationaux » : ce règlement, qui permet aux Européens qui voyagent à l’intérieur de l’UE d'appeler et d'envoyer SMS et données au même tarif que chez eux, est une des réalisations majeures du Groupe S&D, ces dernières années. Officiellement, l’itinérance payante s’arrêtait au 15 juin 2017 – mais cette décision devait expirer au 30 juin 2022. Ce 24 février, la Commission européenne passe en revue le règlement en question, afin de le prolonger au-delà de cette date. Le Groupe S&D soutient pleinement cette initiative.

Dan Nica, eurodéputé et porteparole S&D pour la recherche et l’énergie, a déclaré ceci :

« Nous saluons la proposition de la Commission, destinée à prolonger de dix années supplémentaires le règlement sur les frais d'itinérance. La proposition actualisée réduit encore plus les prix de gros ainsi que le fardeau règlementaire. En effet, il faut se préparer à l’après-pandémie, lorsque les voyages et le travail à l’étranger reprendront. Dans ces conditions, il sera impératif pour les consommateurs européens de pouvoir accéder, à bas prix et partout dans l'UE, à une infrastructure sans fil à haut débit. Nous veillerons à ce que les citoyens disposent de services améliorés. »

« Le fait de payer les mêmes tarifs que chez soi, ou de ne pas payer de charges additionnelles lorsqu’on appelle, envoie des messages ou navigue sur le net à partir de son téléphone portable et à l’étranger, est une des plus grandes success stories de l’Union européenne. L’utilisation de données en itinérance est en moyenne douze fois plus importante qu’avant juin 2017. Le nombre d’appels téléphoniques, lui, a triplé durant cette période. Alors, poursuivons sur la lancée de ce succès ! »

Ismail Ertug, viceprésident du Groupe S&D, a ajouté ce qui suit :

« ‘L’itinérance aux tarifs nationaux’ est une des réalisations majeures de notre Groupe durant la législature passée. Il faut prolonger cette réussite ! En effet, elle bénéficie à l’ensemble des Européens qui voyagent ; elle facilite les contacts des travailleurs détachés avec leurs proches  ; et elle est d’une grande aide pour les étudiants Erasmus éloignés de leurs familles. Ce combat mérite d’être poursuivi. Dans cette optique, je me joins à mes collègues du Groupe S&D pour féliciter la Commission, qui a lancé cette actualisation aujourd’hui. »

Eurodéputés impliqués

ERTUG Ismail
ERTUG Ismail
Vice-président/e
Allemagne
NICA Dan
NICA Dan
Head of delegation
Coordinateur
Roumanie

Contact presse S&D

Chiru Dana
CHIRU Dana
Assistant
Roumanie

Sur le même sujet

Communiqué de presse
Le Groupe S&D mettra toujours les gens au cœur du marché unique numérique
Communiqué de presse
« Pour réaliser la neutralité climatique d’ici 2050, il faut abandonner les carburants fossiles dès maintenant », déclarent les S&D
Communiqué de presse
Programme pour une Europe numérique : les S&D veulent une Europe au top du numérique